BFM Business

Paypal s'offre iZettle, le suédois spécialiste des terminaux mobiles de paiement

Fondée en 2010, la société suédoise cible les petits commerçants avec un mini-lecteur de carte bancaire connecté à un smartphone.

Fondée en 2010, la société suédoise cible les petits commerçants avec un mini-lecteur de carte bancaire connecté à un smartphone. - iZettle

Fondée à Stockholm en 2010, iZettle a conçu de mini-lecteurs de cartes bancaires connectés aux smartphones et tablettes, pour le petit commerce. Elle s'apprêtait à entrer en Bourse avant d'être acquise, pour 2,2 milliards de dollars par le géant américain des paiements en ligne.

Une "licorne" européenne est tombée dans l'escarcelle d'un géant américain. La société suédoise iZettle, spécialiste des outils de paiement électronique pour le petit commerce, est rachetée par Paypal alors qu'elle s'apprêtait à entrer en Bourse, sur la plateforme Nasdaq Stockhlom. Elle envisageait de lever environ 2 milliards de couronnes suédoises, soit 230 millions de dollars, chiffre qui la valorisait, selon le quotidien économique britannique Financial Times, environ 1,1 milliard de dollars (environ 930 millions d'euros).

Concurrente des sociétés américaine Square, canadienne Shopify et brésilienne PagSeguro, la société suédoise de technologie est surtout présente en Europe dont la France et en Amérique du Sud (Brésil, Mexique). Elle s'est fait une spécialité des mini-terminaux de paiement par carte bancaire, connectés à des smartphones ou des tablettes. Ses produits se destinent au petit commerce à qui iZettle fournit aussi des services et des logiciels de facturation ou d'analyse des ventes.

iZettle gérera 6 milliards de dollars de transactions en 2018

"Dans le monde numérique d'aujourd'hui, les consommateurs veulent pouvoir payer quand, où et comme ils le souhaitent. Avec près d'un demi-million de commerçants déjà sur leur plateforme, Jacob de Geer, le fondateur d'iZettle et son équipe apportent une expertise et des talents qui élargissent la capacité de PayPal d'offrir une solution unique pour des commerçants utilisant plusieurs moyens de paiements" a commenté Dan Schulman, directeur général du géant américain des paiements en ligne qui rachète la start-up suédoise pour 2,2 milliards de dollars (environ 1,86 milliard d'euros).

"Les projets parfois changent", a souligné Jacob de Geer dans une lettre distincte publiée en ligne sur le site de son entreprise. "Notre relation avec PayPal n'est pas nouvelle, ça fait des années qu'on parle des diverses façons dont nous pourrions travailler ensemble" ajoute-t-il.

En 2017, le chiffre d'affaires d'iZettle a bondi de 51% à 966 millions de couronnes suédoises (111 millions de dollars) et sa perte opérationnelle a été réduite à 228 millions de couronnes (26 millions de dollars). La société devrait gérer cette année environ 6 milliards de dollars de transactions.

Frédéric Bergé