BFM Business

Orange crée un fonds d'amorçage pour start-up 

Orange Digital Ventures soutiendra des start-up dans les domaines des services
de communication, de cloud, de paiement, de l’internet des objets et du b
data, de l'e-santé et de sécurité.

Orange Digital Ventures soutiendra des start-up dans les domaines des services de communication, de cloud, de paiement, de l’internet des objets et du b data, de l'e-santé et de sécurité. - AFP ERIC FEFERBERG

Le fonds Digital Ventures, doté de 20 millions d'euros, financera, via des participations minoritaires, des start-up caractérisées par des technologies de rupture. Il complète les dispositifs existants de financement d'Orange.

Orange se dote d'un outil supplémentaire de financement vis-à-vis des start-up. " Nous avons décidé de créer un fonds spécifique de 20 millions d'euros pour aider les jeunes pousses porteuses de concepts disruptifs dans l'écosystème numérique " a déclaré Stéphane Richard, PDG de l'opérateur, de passage au World economic forum de Davos.

Ce pôle a pour mission de détecter et d’accompagner des start-up en phase de développement initial en prenant des participations minoritaires à leur capital.

Orange Digital Ventures soutiendra des jeunes entreprises dans les domaines des services de communication, de cloud, de paiement, de l’internet des objets et du big data, de l'e-santé et de la sécurité. Promettant de mettre en place un mode de sélection rapide, l'opérateur s'engage à ce que les entrepreneurs obtiennent de la part de ses équipes, une première réponse en moins de 30 jours.

L'initiative Orange Fab a déjà aidé 77 start-up

Ce nouveau dispositif vient renforcer les initiatives existantes d’Orange en matière de financement des jeunes pousses du numérique, tel Orange Fab, son incubateur.

" Nous avons déjà soutenu 77 start-up dans 7 pays du monde, grâce à l'initiative Orange Fab. Nous voulons plus jamais irradier dans l’écosystème numérique en participant à l'éclosion des services de demain " a expliqué Stéphane Richard.

La plus importante initiative de l'opérateur en la matière reste le fonds commun d'investissement créé en 2012 avec Publicis. Doté de 150 millions d’euros, il vise des jeune entreprises plus avancées dans leur décollage. Il a été complété par des engagements d'investisseurs tiers dont le fonds européen d'investissement et CDC Entreprises (groupe Caisse des dépôts).

Frédéric Bergé