BFM Business

Numérique: Macron se donne 5 ans pour rattraper le retard de la France

Emmanuel Macron veut accélérer la numérisation du pays

Emmanuel Macron veut accélérer la numérisation du pays - Etienne LAURENT / POOL / AFP

Emmanuel Macron a adressé aux ministères et aux administrations concernés une lettre de mission qui dresse les 15 travaux numériques à réaliser durant le quinquennat. L'Express a dévoilé ce document.

Emmanuel Macron veut accélérer la numérisation du pays. Comme il l'a annoncé récemment, la pierre angulaire repose sur l'accès à un Internet rapide sur l'ensemble du territoire ou plutôt à l'ensemble des Français. C'est la base d'un projet bien plus vaste, comme le révèle un document que s'est procuré L'Express. Il s'agit d'une lettre de mission de trois pages qui a été adressée à plusieurs ministères et administrations. Elle liste quinze réformes à mettre en oeuvre d'ici 2022.

Au cœur du projet figure la création d’un "paquet fiscal et réglementaire pour favoriser l’attractivité et la croissance" des start-up qui fera partie de la loi de finances 2018. Le texte évoque également un "renforcement du droit à l’expérimentation" qui devra être "affiné". Il pourrait s’agir d’une sorte de moratoire qui permettrait aux entreprises qui se lancent dans des innovations de ne pas être soumises à la législation en vigueur pendant une période dont la durée reste à définir.

-
- © L'Express

Apprentissage du code et éducation civique numérique

Emmanuel Macron veut également créer une "nouvelle stratégie de filière" pour l’intelligence artificielle, les nanotechnologies, la sécurité numérique, l'énergie et l'environnement en mettant en relations les entreprises, les administrations et les universités.

-
- © -

L’inclusion numérique est l’autre point clé de ces réformes. Il s’agira de "former 3 millions de personnes sur 5 ans" dès cette année. Le numérique fera également partie des missions de l’Éducation nationale qui devra enseigner le code aux lycéens. Le texte évoque aussi des cours "d‘éducation civique numérique" au collège pour apprendre ce que l'on peut faire ou ne pas faire sur la toile. Pour le primaire, une "initiation au numérique" sera mise en place.

Une identité numérique pour tous

Enfin, la création d’une identité numérique est évoquée pour l’accès à certains services, privés (banques, assurances…) et publics. Pour cela, il faudra d’une part créer un "haut niveau d’identification" d’ici le second semestre 2018. Le chef de l'État appelle au respect de la notion de démocratie numérique et veut faire en sorte qu’Internet soit accessible à l’ensemble des personnes vivant en France. D'où son appel à accélérer la mise en place du haut et du très haut débit pour couvrir l’ensemble du territoire en 2020.

-
- © L'Express

Restera à fournir à tous les moyens de s'équiper pour se connecter et à imposer l’accessibilité des services publics en ligne aux personnes en situation de handicap qui ne sont pas évoqués dans le document dévoilé par L'Express. Pour le handicap, le problème avait été soulevé début juin lors du Conseil des ministres lors duquel Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, a présenté une initiative pour en faire une priorité du quinquennat.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco