BFM Business

Levée de fonds des start-up: la France distance l'Allemagne

L’année dernière, les start-up ont levé près de 2,5 milliards d’euros en capital-risque, près de 400 millions d’euros de plus qu’en 2016.

L’année dernière, les start-up ont levé près de 2,5 milliards d’euros en capital-risque, près de 400 millions d’euros de plus qu’en 2016. - Philippe Hughen-AFP

En 2017, 2,56 milliards d’euros ont été levés dans l'Hexagone pour 605 opérations en capital-risque. Avec 18% des montants levés en Europe, la France reste derrière le Royaume-Uni (40%) mais elle distance l'Allemagne (12%) alors qu'en 2016, Paris et Berlin étaient au coude à coude.

La France est devenue en 2017, le deuxième pays d'Europe pour les levées de fonds en capital-risque, si on en croit le dernier baromètre du cabinet EY. Cette étude recense les opérations de financement en fonds propres des start-up technologiques en phase de création ou durant leurs premières années d’existence.

Ainsi, 2,563 milliards d’euros ont été levés dans l'Hexagone pour 605 opérations, avec un montant moyen de 4,03 millions d’euros. Ces deux indicateurs sont en forte hausse sur 2016, année durant laquelle 2,206 milliards d’euros avaient été levés pour 574 opérations, avec un montant moyen de 3,8 millions d’euros. "Les résultats du millésime 2017 du baromètre du capital-risque sont très clairs: les start-up françaises ont les moyens financiers de leurs ambitions. C’est près de 400 millions d’euros de plus qu’en 2016" a commenté Franck Sebag, associé du cabinet EY.

-
- © Baromètre 2017 EY.

Concernant le top 3 des investissements en capital-risque au sein de l’Union Européenne en 2017, le Royaume-Uni occupe la première place avec 40% du total des montants levés et 27% du nombre total des opérations.

Suivent la France (18%) qui distance nettement l’Allemagne (12%) pour les montants levés ainsi que 15% et 11% du nombre total des opérations. La progression par rapport à l'Allemagne est d'autant plus significative qu'en 2016, les deux pays étaient à égalité (20%) pour le total des montants levés en Europe. En 2015, la France ne concentrait que 13% des montants levés.

-
- © Baromètre 2017 EY

En France, la levée la plus importante en 2017 fut celle opérée par Actility, start-up de l'internet des objets, avec 75 millions d’euros. Le secteur qui concentre les montants levés les plus importants est celui des services internet, 865 millions d’euros pour 215 opérations. Les plus importantes dans ce domaine furent celle des sites Manomano (60 millions d'euros) et Vestiaire Collective (58 millions d'euros).

Le secteur des logiciels se place en seconde position, avec 589 millions d’euros levés et 137 opérations. Suivent ensuite les secteurs des Life Science, Fintech et des Technologies des montants de 848 millions d’euros cumulés.

En 2017, la région Ile-de-France a concentré 77% des investissements. Auvergne-Rhône-Alpes arrive en seconde position avec 4%, suivie par la région Provence Alpes Côte d’Azur (3,9%).

Frédéric Bergé