BFM Business

Les résultats d'Amazon bondissent, portés par l'activité cloud

Le succès de la filiale de services cloud en ligne AWS a continué de doper les résultats financiers d'Amazon au deuxième trimestre 2016.

Le succès de la filiale de services cloud en ligne AWS a continué de doper les résultats financiers d'Amazon au deuxième trimestre 2016. - Philippe Hughen-AFP

Selon ses résultats trimestriels, le bénéfice net d'Amazon a été multiplié par 9 comparé à la même période un an plus tôt, pour atteindre 857 millions de dollars. Son chiffre d'affaires est en hausse de 31%.

Amazon a encore profité au deuxième trimestre des bonnes performances de sa filiale de services en ligne dans le "cloud" AWS et d'une poursuite de la croissance de ses activités plus classiques d'e-commerce. Selon les résultats publiés jeudi 28 juillet 2016, le bénéfice net trimestriel du géant américain a été multiplié par 9 comparé à la même période un an plus tôt, pour atteindre 857 millions de dollars (773 millions d'euros).

Son chiffre d'affaires trilmestriel, en hausse de 31% à 30,4 milliards de dollars (27,4 milliards d'euros), est également meilleur que prévu, tout comme la prévision du groupe pour le trimestre en cours: Amazon espère encore une croissance de 22% à 32% avec un chiffre d'affaires entre 31 et 33,5 milliards de dollars.

Les activités de services cloud ont bondi de 58%

La filiale AWS, spécialisée dans les services cloud aux entreprises, confirme son rôle de locomotive, avec des revenus trimestriels qui se sont envolés de 58% à 2,9 milliards de dollars et un bénéfice d'exploitation plus que doublé sur un an à 718 millions de dollars. Sur l'ensemble de l'année 2016, cette activité, qui consiste à héberger sur des fermes de serveurs informatiques localisés dans ses datacenters, les logiciels de gestion utilisés par les entreprises, cette activité devrait allègrement franchir la barre symbolique des 10 milliards de dollars par an.

Mais les activités de commerce en ligne sont également en forme, notamment en Amérique du Nord où leur bénéfice a également doublé, à 702 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires en hausse de 28% à 17,7 milliards. Dans le reste du monde, leur chiffre d'affaires est également en forte progression (+30% à 9,8 milliards) mais Amazon reste déficitaire en raison des investissements (ouverture d'entrepôts) qu'il consacre à l'essor de ses activités hors des États-Unis.

F.B avec AFP