BFM Business

Les bons comptes semestriels d'Orange

En France, Orange revendique 5,6 millions de clients mobiles en 4G et 720.000 abonnés à la fibre optique

En France, Orange revendique 5,6 millions de clients mobiles en 4G et 720.000 abonnés à la fibre optique - Eric Piermont-AFP

L'opérateur a vu son bénéfice net s'envoler de 89,2% au premier semestre 2015 grâce à la contribution de sa filiale britannique en cours de cession. En France, ses ventes de forfaits mobiles et fibre optique tirent sa croissance.

Orange a engrangé des résultats nets en forte hausse sur les six premiers mois de 2015, confirmant ses objectifs financiers pour l'exercice en cours.

De janvier à juin, l'opérateur téléphonique a réalisé un chiffre d'affaires de 19,56 milliards d'euros, en très légère baisse de 0,2%, mais qui progresse sur le deuxième trimestre de 1% à 9,88 milliards d'euros.

La forte progression du bénéfice net sur la période (+ 89,2%) à 1,273 milliard d'euros s'explique par la hausse du résultat net de l'opérateur mobile britannique EE (+411 millions d'euros), qu'il co-détient avec Deutsche Telekom et dont Orange est en train de se séparer au profit de BT et par une charge fiscale inférieure à celle du 1er semestre 2014 (+194 millions d'euros).

"Nous sommes particulièrement satisfaits de ces résultats qui sont marqués par un retour à la croissance de notre chiffre d'affaires au deuxième trimestre pour la première fois depuis 2011", s'est félicité le PDG du groupe, Stéphane Richard .

L'Ebitda (excédent brut d'exploitation) retraité s'est établi à 5,807 milliards d'euros sur le premier semestre, en baisse de 1,2%, et permet à Orange de confirmer "pleinement l'objectif d'atteindre (un) Ebitda retraité situé entre 11,9 et 12,1 milliards d'euros sur l'exercice 2015.

Le chiffre d'affaires européen, hors France, est à la baisse

En France, le groupe connaît une progression de 240.000 ventes nettes de forfaits mobiles (22,8 millions de clients) et de 143.000 ventes nettes en ce qui concerne le fixe très haut débit. Dans les deux cas, la 4G et la fibre optique ont particulièrement progressé, de respectivement 1,1 million et 157.000 clients supplémentaires au 30 juin 2015, soit 5,6 millions de clients mobiles en 4G et 720.000 abonnés pour la fibre optique.

Seule ombre au tableau, le chiffre d'affaires européen, hors France, est en repli de 4,6% (2,6% à base comparable), à 4,69 milliards d'euros, avec une baisse sur l'ensemble des marchés européens.

A l'inverse, l'Afrique et le Moyen-Orient voient leur chiffre d'affaires s'envoler de 10,1% (+5,6% à base comparable) pour s'établir à 2,28 milliards d'euros, alors que le marché entreprises progresse pour sa part de 1% (-1,9% à base comparable) pour atteindre les 3,17 milliards d'euros. 

Le groupe a par ailleurs annoncé un endettement net quasi stable à 26,4 milliards d'euro. Celui-ci devrait cependant augmenter avec la finalisation de l'opération de rachat de Jazztel en Espagne, mais se maintiendra à 2,2 de ratio dette nette/Ebitda.

Frédéric Bergé avec AFP