BFM Business

Le spécialiste français de la publicité vidéo Teads lève 24 millions d'euros 

Teads a développé une technologie de vidéos promotionnelles qui ne s'activent que lorsqu'elles sont visibles par l'utilisateur.

Teads a développé une technologie de vidéos promotionnelles qui ne s'activent que lorsqu'elles sont visibles par l'utilisateur. - Teads

La plateforme de vidéos promotionnelles se refinance via Bpifrance et ses investisseurs actuels. Ces fonds serviront à accélérer la croissance à l'international, en ciblant notamment des nouveaux marchés comme le Brésil, la Russie, la Corée et le Japon.

La société française Teads, qui prétend réinventer la publicité en ligne, passe la vitesse supérieure. Bpifrance et les investisseurs historiques, Elaia Partners, Partech Ventures et GIMV apportent 24 millions d'euros à ce spécialiste de la publicité vidéo sur les sites web.

Une moitié de ce financement consiste en une augmentation de capital. L’autre moitié a lieu sous forme d’une ligne de crédit à moyen terme, accompagnée par Bpifrance, via un syndicat de banques auquel participent Bank of China, HSBC et BNP Paribas.

"Ce nouveau financement va nous permettre d’accélérer encore notre croissance à l’échelle mondiale", explique Pierre Chappaz, président exécutif de Teads, qui a fusionné avec ebuzzing (ex-Wikio) en mars 2014. Il ajoute que "l’investissement sera concentré sur l’innovation technologique, les États-Unis et l’ouverture de nouveaux marchés dont le Brésil, la Russie, la Corée et le Japon".

Cette société française appartient, en fait, plus à la catégorie des jeunes entreprises à fort potentiel ayant déjà franchi le cap de l'extension de son activité à l'échelle internationale qu'à celle des start-up.

Teads prévoit de recruter 180 personnes en 2015

Teads a développé une technologie qui plaît aux annonceurs. Leurs vidéos promotionnelles s’activent exclusivement lorsqu’elles sont visibles par l’utilisateur, au sein des articles, et non pas dans les contenus vidéo. La société vante, toutefois, le caractère non-intrusif de ces publicités vidéo, les lecteurs n'étant pas obligés de les visionner.

La société compte désormais 350 collaborateurs, qui travaillent dans 25 bureaux à travers le monde, et son chiffre d’affaires estimé atteint 76,5 millions d’euros pour 2014, en croissance de 65% par rapport à 2013.

Ce sont 180 recrutements qui sont prévus en 2015, essentiellement en France, où se situent ses équipes de développeurs, et aux États-Unis. Teads fournit déjà sa technologie à de grandes sites médias français (TF1, France Télévision, M6, Le Monde, Le Figaro, Les Échos,...) et étrangers (The Economist, The Guardian, The Washington Post). Parmi ses projets prioritaires en 2015, figure une possible introduction en bourse aux Etats-Unis sur le Nasdaq.

Frédéric Bergé