BFM Business

Le fondateur de Facebook se lance en politique

Mark Zuckerberg dans les locaux de Facebook.

Mark Zuckerberg dans les locaux de Facebook. - -

Mark Zuckerberg serait en train de mettre en place un groupe de lobbying. Il veut propager ses idées sur l'éducation, l'immigration et d'autres sujets de société dans les instances décisionnaires.

Mark Zuckerberg se lance en politique ! Ou plus précisément dans le lobbying... E tout cas, selon le Wall Street Journal du mercredi 27 mars, le fondateur de Facebook serait en train de mettre en place un groupe de pression pour faire valoir ses idées sur certains grands sujets de société aux Etats-Unis.

Immigration, éducation... Voilà quelques-uns des grands thèmes que le patron du célèbre réseau social veut prendre à bras le corps. Pas d'un point de vue social ou moral, mais bien d'un point de vue entrepreneurial.

Des millions de dollars levés

Il voudrait par exemple rendre plus facile l'accès à la citoyenneté américaine pour les étrangers. Une bénédiction pour les groupes technologiques, à la recherche de cerveaux compétents, peu importe leur nationalité. Il appellerait en outre à réformer l'éducation et le financement de la recherche scientifique.

Mark Zuckerberg serait en train de monter son lobby avec Joe Green, son colocataire lorsqu'il était étudiant à Harvard. L'objectif : lever 50 millions de dollars auprès de patrons d'entreprises high-tech. Plusieurs dizaines de millions auraient déjà été récoltés, par exemple auprès du fondateur de LinkedIn, Reid Hoffman. Sans oublier évidemment les deniers personnels de Mark Zuckerberg, qui seront eux aussi mis à contribution.

Ce n'est pas la première fois que le patron de Facebook montre un intérêt pour l'action politique. Au mois de janvier, il s'était allié au gouverneur républicain du New Jersey, Chris Christie, au point d'organiser une collecte de fonds dans sa propre maison pour aider à sa réélection.

Anthony Morel