BFM Business

Le concept de l’Apple Store fait des émules à Paris

L'Apple Store de l'Opéra fait des émules à Paris.

L'Apple Store de l'Opéra fait des émules à Paris. - -

Le quartier de l’Opéra, à Paris, va prochainement accueillir une boutique du constructeur high-tech Parrot, suivie probablement par une autre, sous la marque Samsung. A deux pas se trouvent leur modèle d’inspiration, l’Apple Store.

Les constructeurs high-tech reprennent la main sur leur circuit de distribution. Plutôt que de voir leurs produits perdus dans les rayons des boutiques multimarques, ils se décident à ouvrir leurs propres magasins.

Selon Les Echos, Samsung devrait ouvrir à l’automne sa première boutique en France. Le sud-coréen a choisi de s’implanter à Paris, dans le quartier de l’Opéra. Sur environ 250 M2, le constructeur va mettre en vente ses gammes de smartphones, tablettes, appareils photos, baladeurs… En offrant aux acheteurs un univers 100% Samsung, il espère mieux mettre en avant les avantages de la convergence entre ses produits. Cette boutique a valeur de test: selon la réaction des consommateurs, d’autres pourraient suivre.

La rentabilité de l'Apple Store fait des envieux

Parrot, à qui l’on doit ces insolites machines pilotables à distance (comme le quadricoptère l'AR.Drone), a des projets identiques. Après avoir ouvert trois espaces éphémères l’année dernière, le constructeur investit dans les prochains jours le quartier de l’Opéra, de manière permanente cette fois. Une boutique d’environ 60 m2, décorée par Philippe Stark, va permettre aux visiteurs de découvrir, tester mais aussi acheter les produits de la marque. Tout comme Samsung, Parrot mise sur l’immersion dans son univers pour séduire un plus large public.

Mais Samsung et Parrot n’ont évidemment rien inventé. Il suffit de se promener autour de l’Opéra, pour découvrir leur source d’inspiration. Rue Halévy, Apple dispose, en effet, d’une boutique. Le succès rencontré par son concept d'Apple Store fait évidemment des envieux: aux Etats-Unis, ses magasins affichent la plus forte rentabilité, avec un chiffre d’affaires de plus de 5600 dollars par m2.

BFMbusiness.com