BFM Business

La Poste livre actuellement 4 millions de colis par jour, "un record historique"

Sur BFM Business, Philippe Dorge, directeur général adjoint du groupe La Poste, explique comment l'entreprise publique tente de réduire son empreinte carbone malgré cette explosion des livraisons.

Les confinements ont fait flamber le commerce en ligne, notamment en cette fin d'année. Et les chiffres de livraisons donnent le tournis, notamment du côté de La Poste. L'entreprise publique livre en ce moment plus de 4 millions de colis par jour: "C'est 26% de plus que l'an passé, +50% sur ce mois de décembre et +60% sur le mois de novembre, c'est vraiment un record historique", annonce ce mardi sur le plateau de Good Morning Business Philippe Dorge, directeur général adjoint du groupe.

La Poste a mis les petits plats dans les grands pour les fêtes, avec notamment le recrutement de 9000 saisonniers et la mobilisation de 18 plateformes Colissimo, dont 4 nouvelles. Mais le groupe assure également avoir gagné des parts de marché face à la concurrence sur le fameux dernier kilomètre.

Le colis ne compense pas l'effondrement du courrier

"Nous avons tenu pendant la première crise sanitaire. Des concurrents se sont arrêtés, La Poste ne s'est pas arrêtée et c'est aussi évidemment la vague du e-commerce", explique le resposable. Reste que pour le groupe, la croissance forte de l'activité colis ne compense pas encore la chute continue de l'activité courrier.

"Cette croissance du colis même si elle très forte, elle ne compense qu'un tiers de l'effet de la baisse des volumes du courrier", précise Philippe Dorge.

L'essor des livraisons pose également un problème: celui de l'intensification du trafic dans les villes et donc de l'empreinte carbone du groupe. Sur ce point, l'établissement s'attache à démontrer qu'il fait des efforts.

Réduire l'empreinte carbone

"C'est l'enjeu de la logistique urbaine. La Poste réduit ses émissions de carbone de 30% sur la période et compense résiduellement le carbone avec une promesse de neutralité carbone. Mais c'est aussi en massifiant les colis le plus possible, avec le courier dans des tournées mixtes mutualisées, que nous arrivons à réduire cette empreinte", poursuit le responsable.

Le groupe, qui dispose de 7000 voitures électriques, compte "investir dans 4500 véhicules électriques supplémentaires pour décarboner nos livraisons dans les 22 grandes métrompoles françaises" détaille Philippe Dorge.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business