BFM Business

L'idée de Google pour ne plus faire la queue dans les magasins

Le moteur de recherche va fournir à ses utilisateurs les données de fréquentation de certains lieux afin d'éviter les pics

Le moteur de recherche va fournir à ses utilisateurs les données de fréquentation de certains lieux afin d'éviter les pics - Mario Tama - Getty - AFP

Le site américain a ajouté une petite fonctionnalité sur ses résultats de recherches de commerces, de restaurants ou même de musées qui indique quelles sont les périodes de forte affluence.

Comment lutter contre l'attente en caisse? Tous les magasins, chaines de fast-food ou de café à emporter y travaillent (caisses automatiques dans les supermarchés, écrans de commande dans les fast-foods...). Avec des succès mitigés, il faut bien l'avouer. Car si le temps d'attente moyen au McDonald's est en théorie de 3 minutes 30 (c'est ce qu'affirme la direction française), dans les faits les clients ont l'impression d'attendre bien plus longtemps...

D'autant qu'avec internet où les commandes s'effectuent en quelques secondes (sans compter la livraison malheureusement), les clients sont de moins en moins patients. Et mine de rien, c'est assez problématique pour les magasins. Selon un sondage réalisé par l'Ifop en 2013, 1 personne sur 4 interrogée estime que l'attente en caisse constitue la raison principale de l'abandon de l'achat en magasin.

Les meilleurs moments pour aller au Louvre

D'où l'intérêt de la petite fonctionnalité que Google vient d'intégrer à son moteur de recherche. Lorsque vous tapez le nom d'un commerce ou d'un restaurant sur la version mobile du moteur de recherche (la fonction n'a semble-t-il pas été intégrée pour la version utilisée sur un PC ou un Mac) et que vous cliquez sur le résultat, désormais en plus de l'adresse et des horaires d'ouverture, vous allez trouver un petit diagramme qui indique les pics de fréquentation dudit commerce. Un exemple avec ce Monoprix situé à Paris dans le XVIIème arrondissement.

-
- © -

Comme on peut le voir, si globalement les heures de pointe se situent en fin de journée dans ce supermarché, les crêtes sont plus hautes le lundi que le mardi ou le mercredi par exemple. Il faudra donc privilégier le milieu de semaine si vous comptez faire vos courses en fin d'après-midi dans ce magasin.

Google annonce que ces informations sont actuellement disponibles pour plusieurs millions de lieux dans le monde, sans plus de précision. Sont ainsi concernés les commerces en tout genre ainsi que les lieux de visite comme les musées (pour le Louvre il faut privilégier le mercredi après-midi, l'affluence y serait plus faible selon Google) ou les expos.

Reste que cette petite application -aussi sympathique soit-elle- n'est basée que sur des statistiques (les données collectées via ses différents services). Elle n'est donc pas en temps réel. Elle peut donc s'avérer inexacte en cas d'événement particulier (sortie d'un nouveau produit, ouverture des soldes...).

Frédéric Bianchi