BFM Business

Intranet, réseaux sociaux: la souveraineté de Microsoft est menacée

-

- - -

Comme socle de l'intranet et outil collaboratif, le logiciel Sharepoint reste indéboulonnable, même si cette position de leader s'érode légèrement. Le mouvement de recul est ainsi plus marqué sur la dimension réseau social.

Pour une entreprise qui se lance dans un projet d’intranet ou de plateforme collaborative, le logiciel Sharepoint figure forcément parmi les candidats potentiels quant à la solution à déployer. Cette plateforme tient une position de leader sur ce marché. Toutefois, les résultats de la dernière édition de l'Observatoire de l'intranet et de la stratégie numérique révèlent une érosion de cette position dominante, même si le socle technique de Microsoft continue de dominer allégrement le marché de l'intranet en France.

Une concurrence éclatée qui reste largement distancée

Parmi les 474 participants à l'enquête en ligne du cabinet Arctus, ils sont 30% à utiliser Sharepoint pour gérer et publier leurs contenus. La concurrence, éclatée, est loin derrière. Les solutions d'IBM et du spécialiste français Jalios n'équipent ainsi chacune que 7% des intranets. Le score de Microsoft est toutefois en retrait de 3 points par rapport à 2013. On peut dresser quasiment le même constat en matière d'outillage collaboratif. Sharepoint perd du terrain, mais il occupe toujours un fauteuil de leader que ne sont pas prêts de lui ravir ses concurrents. Le premier d'entre eux, Google, affiche un taux de pénétration inférieur de 30 points.

Par contre, sur le terrain des réseaux sociaux d'entreprise, la situation est loin d'être aussi limpide. Cette année, 42% des organisations déclarent s’être équiper des solutions de Microsoft. En 2013, ce même pourcentage, sans doute flatteur, s'appliquait à Sharepoint uniquement. Yammer, alors comptabilisé séparément, était cité par 10% des répondants.

Une deuxième vie existe pour Sharepoint dans le cloud

Au vu de cette étude, la première conclusion qui s'impose est que les fonctions sociales de Sharepoint ont vraisemblablement moins la cote. Ce qui est somme toute logique, suite au revirement stratégique opéré par Microsoft l'année dernière. L'éditeur a fait de Yammer son réseau social d'entreprise, renvoyant Sharepoint à sa fonction de plate-forme de gestion de contenu, de publication et de collaboration.

Il est toutefois bien difficile d'apprécier l'ampleur du recul, les taux de pénétration des deux plates-formes n'étant pas distingués cette année dans l'Observatoire de l'intranet. On peut néanmoins supposer qu'il est l'important, ne serait-ce qu'en raison du poids croissant de Yammer sur le marché. Plus globalement, Sharepoint, dans sa version à installer sur site, a sans doute du souci à se faire. En revanche, il est appelé à connaître une seconde vie, dans le Cloud. Il est, en effet, présent dans le package Office 365 pour les professionnels. Une suite logicielle qui rencontre un succès croissant auprès des entreprises.

Eric Robert