BFM Business

IBM veut prédire le vainqueur de Roland-Garros

IBM se propose de déterminer les vainqueurs des matchs à l'avance. Une technologie qui sert aussi pour analyser l'efficacité marketing.

IBM se propose de déterminer les vainqueurs des matchs à l'avance. Une technologie qui sert aussi pour analyser l'efficacité marketing. - -

Et si un ordinateur annonçait le vainqueur de Roland-Garros avant même le dernier set de la finale ? C’est en tout cas le pari que lance IBM, qui veut faire ainsi la démonstration de sa technologie d’analyse prédictive.

Imaginez la scène. Le Serbe Novak Djokovic s’apprête à servir contre l’Espagnol Raphael Nadal. La balle jaune n’a pas encore eu le temps d’arriver de l’autre côté du terrain que, déjà, vous pouvez connaître le futur vainqueur. Voilà l’objectif du "projet Roland-Garros" que lance IBM pour la deuxième année consécutive.

Huit ans de données analysés

Ce lundi 27 mai, dans Good Morning Business sur BFM Business, Claire Herrenschmidt, responsable des partenariats sportifs chez IBM, a expliqué l’énorme travail de collecte et d’analyse derrière ce projet.

L’entreprise informatique a réuni huit ans de données sur les scores réalisés par les joueurs lors des tournois du Grand Chelem, soit 41 millions de points considérés. L’analyse de ces données permet de déduire des tendances de comportements.

Pour la responsable des partenariats sportifs, "les joueurs ont déjà joué un certain nombre de fois les uns contre les autres, donc ils ont des comportements que l’on peut connaître et on sait parfaitement quels critères doit atteindre Nadal quand il joue face à Djokovic par exemple".

Mieux cibler l'efficacité des campagnes marketing

Concrètement, IBM établit trois clés du match, qui sont calculées au début de celui-ci et que le joueur doit atteindre pour maximiser ses chances de gagner.

Ces clés seront publiées au début du match, et les joueurs ne les ont donc pas avant de rejoindre le court. Après match, cette analyse permet également aux entraîneurs et aux joueurs de voir les éléments sur lesquels progresser.

Au-delà des courts, l’analyse prédictive développée par IBM sert à des clients privés pour analyser les besoins futurs, notamment dans le monde de la distribution. Claire Herrenschmidt a ainsi expliqué qu’ "en analysant leurs ventes passées et le succès de certaines campagnes marketing, les entreprises peuvent ensuite ajuster leur stratégie de façon beaucoup plus fine".

A LIRE AUSSI:

> Roland-Garros: projets et polémiques sur son avenir

> Roland-Garros a-t-il les moyens de ses ambitions?

Audrey Dufour