BFM Business

Grâce à la réalité virtuelle, le shopping du futur sera tactile et olfactif

VIDÉO - Après le e-commerce et le m-commerce, voici le "v-commerce" en réalité virtuelle, qui propose de toucher un produit et de le sentir depuis un écran d'ordinateur.

Des centres commerciaux ouverts 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans lesquels vous vous rendez sans quitter votre canapé, des écrans qui diffusent des odeurs et reproduisent la texture d'une matière: ce n’est pas un nouvel épisode de la série Black Mirror, mais bien des concepts qui se dévoilent sur le Retail's Big Show, le salon du commerce de détail qui se tient actuellement à New York.

Le v-commerce s’appuie sur la réalité virtuelle. Pour se rendre dans des boutiques en ligne, il suffit de mettre un casque pour manipuler des produits avant de les acheter et de se les faire livrer. Le shopping sensoriel est perçu comme l'une des grandes innovations du futur de la consommation. Parmi elles, celle de la start-up française Sniffy, qui a mis au point des écrans olfactifs capables de reproduire l’odeur de centaines de produits grâce à des capsules d'odeurs.

Toucher les produits à distance n'est pas non plus de la science-fiction. Les écrans haptiques permettent de recréer une sensation tactile grâce à des micro-vibrations. On pourra ainsi toucher virtuellement un produit que l’on veut acheter sans bouger de son canapé et ressentir des textures comme le cuir, la laine, le coton ou même les cordes d'une guitare en effleurant simplement l’écran d’une tablette. Une technologie déjà accessible grâce à hap2u, une autre start-up française. 

Pascal Samama