BFM Business

Google sort une application Maps pour iPhone

Google revient jouer le chevalier blanc auprès d'Apple

Google revient jouer le chevalier blanc auprès d'Apple - -

Le géant américain, dont l’application cartographie a disparu sur le nouvel IOS d’Apple, va sortir une application maps pour iPhone. De quoi contenter les utilisateurs.

Google vole au secours d'Apple dans le domaine de la cartographie. Le géant américain a annoncé ce 13 décembre la sortie de son application Maps pour iPhone. Une annonce très attendue des utilisateurs depuis qu'Apple a décidé de la remplacer par sa propre application, Apple maps, très décriée depuis à cause de ses nombreux bugs.

Difficile de rêver un comeback plus éclatant. Google, mis au ban du système d'exploitation de l'iPhone il y a quelques mois, revient en chevalier blanc. En soi, la nouvelle application n'a rien de révolutionnaire. Quelques nouveautés, comme une navigation plus fluide, en trois dimensions et des photos de l'intérieur des restaurants par exemple.

Un sujet très sensible, qui se règle entre Larry Page et Tim Cook

Mais l'essentiel est ailleurs, dans le signal qui est envoyé : Google apparaît en sauveur de son pire adversaire. Il faut dire qu'Apple Maps est un fiasco depuis le début. Bugs en série, excuses publiques de Tim Cook.

Mais chez Google, on a la victoire modeste, et une communication verrouillée. Du responsable que nous avons interrogé, pas une allusion ironique, pas un commentaire même légèrement négatif sur les dysfonctionnements du produit concurrent. Le sujet est très sensible et se réglerait directement entre Larry Page et Tim Cook.

Reste que le timing est particulièrement bien choisi, quelques jours après l'annonce de l'un des plus gros bugs connus d'Apple maps : une ville australienne placée à 70 km de son emplacement réel, qui a égaré de nombreux automobilistes. C'est la police elle-même qui a déclaré l'application dangereuse. Difficile de faire pire publicité.

Anthony Morel