BFM Business

Google réalise un milliard de dollars de profits par mois

Google continue de croître et reste une des premières entreprises mondiales en termes de profits et de leadership sur son secteur.

Google continue de croître et reste une des premières entreprises mondiales en termes de profits et de leadership sur son secteur. - -

Le géant américain du web a publié ses résultats de la nuit de jeudi 17 à vendredi 18 octobre. Il a largement dépassé les attentes. Google a annoncé gagner un milliard de dollars par mois

Google continue d'aller toujours plus haut, toujours plus vite. Le géant américain d'internet a publié dans la nuit de jeudi à vendredi ses résultats pour le troisième trimestre 2013. Le bénéfice net du groupe augmente de 36%, à 2,97 milliards de dollars sur trois mois. Google a donc généré un milliard de dollars de profits par mois.

Son chiffre d'affaires a crû de 12%, à 14,89 milliards. Son action, elle, reprend sa course vers les 1.000 dollars, et son bénéfice par action hors exceptionnels -la référence aux Etats-Unis- a dépassé de 40 cents la prévision moyenne des analystes, à 10,74 dollars.

En après-Bourse, le titre du leader mondial de la recherche sur internet s'envolait de 7,91%, à 959,07 dollars. De quoi laisser penser que son record historique, pour l'instant de 924,69 dollars en clôture, sera bientôt battu.

Un prix moyen par clic en baisse

Sur le marché de la publicité, les résultats de l'entreprise dont c'est la principale source de revenus sont plus contrastés.

Google continue de capter environ un tiers du marché mondial de la publicité en ligne.Il a enregistré une hausse de 26% sur un an et de 8% sur un trimestre des clics sur les publicités, en fonction desquels il est payé par les annonceurs. Mais le prix moyen par clic a reculé de 8% sur un an et 4% sur un trimestre.

Ce ralentissement se manifeste depuis déjà plusieurs trimestres, conséquence, selon les analystes, de l'essor des accès mobiles à internet. Google a tenté d'y réagir en lançant plus tôt cette année une nouvelle offre publicitaire pour des campagnes à la fois sur ordinateurs classiques et sur les appareils mobiles, mais les effets tardent à se faire sentir.

N.G. avec AFP