BFM Business

Google: les recherches sur smartphones plus nombreuses que sur PC

Google a annoncé mardi qu'il comptabilisait désormais plus de recherche sur son site depuis des mobiles que depuis des ordinateurs de bureau.

Google a annoncé mardi qu'il comptabilisait désormais plus de recherche sur son site depuis des mobiles que depuis des ordinateurs de bureau. - Simon Steinberger - Flickr - CC

Le géant du web a annoncé mardi que dans dix pays où il est utilisé, il enregistre désormais plus de requêtes de recherche via des téléphones mobiles que via des ordinateurs Une révélation qui éclaire ses récentes décisions.

La recherche sur mobile a pris le pas sur le PC chez Google. Les spécialistes d'internet en parlent depuis des mois, des années pour certains. C'est désormais officiel: le géant de la Silicon Valley a confirmé mardi que son moteur de recherche enregistrait désormais plus de requêtes depuis des smartphones que depuis des PC.

"Plus de recherches Google sont formulées depuis des smartphones que depuis des ordinateurs dans 10 pays, dont les Etats-Unis et le Japon", a affirmé le géant du web sur son blog. Quels sont les huit autres pays? Quand ce phénomène a-t-il été constaté? Quelles sont les proportions de recherches sur mobile versus PC? Le groupe ne détaille pas davantage son assertion, relève le site spécialisé Search Engine Land

Pour établir son décompte, Google s'appuie sur les recherches effectuées via les navigateurs sur mobile et via l'application Google pour smartphone. Le géant du net se garde bien de divulguer les parts de marché respectives de ces deux modes de recherches dans ses résultats. Il se contente d'indiquer que les recherches effectuées avec une tablette entrent dans la même catégorie que celles effectuées depuis un PC. Les requêtes sur mobile ne concerne donc que les smartphones.

Google refuse de commenter des données contradictoires

Le cabinet spécialisé dans l'analyse digitale Comscore a récemment publié un rapport décrivant, pour les Etats-Unis, le volume relatif de requêtes sur PC, tablettes ou portable. Au quatrième trimestre 2014, il en ressortait que les recherches sur tablettes et smartphones cumulées représentaient 29% du total des requêtes enregistrées par tous les moteurs de recherche. Mais ces chiffres concernaient l'ensemble des acteurs de ce secteur.

L'affirmation de Google de mardi montre, selon Search Engine Land, soit que les chiffres de Comscore sont faux, soit que la progression de la recherche sur mobile est galopante, soit une combinaison de ces explications. Le site souligne qu'il s'est heurté au refus de Google de commenter les données de Comscore.

Le géant américain du web a révélé cette évolution dans le cadre d'une publication sur une nouvelle gamme d'"adwords", ces mots-clés que les annonceurs peuvent acheter à Google pour mieux cibler leurs publicités, et de nouveaux outils de ce type. Cette annonce a en tout cas le mérite de projeter une lumière nouvelle sur le "mobilegeddon". Un terme barbare qui désigne la récente mise à jour de l'algorithme de Google pour mettre en avant dans les résultats de recherche les sites les mieux adaptés à la consultation sur smartphone.

N.G.