BFM Business

Facebook visé par une vaste enquête antitrust de neuf Etats américains

-

- - AFP

Un groupement de procureurs généraux de plusieurs Etats américains a lancé une enquête quant à de potentielles pratiques anticoncurrentielles de la part de Facebook.

Sale temps pour Facebook. Une coalition de procureurs généraux issus de neuf Etats américains, dont celui New York, lance une enquête contre Facebook pour déterminer si le réseau social a sciemment entravé la concurrence et mis en péril la confidentialité des données de ses utilisateurs, a annoncé vendredi Letitia James, la procureure générale de l'Etat de New York.

L'enquête va évaluer la position dominante de Facebook dans l'industrie des réseaux sociaux, et vérifier l'existence de pratiques potentiellement contraires à la concurrence facilitées par l'envergure du groupe fondé par Mark Zuckerberg.

"Même la plus grande plate-forme de médias sociaux au monde doit suivre la loi et respecter les consommateurs", a déclaré Letitia James dans un communiqué. "Nous utiliserons tous les outils à notre disposition pour déterminer si les actions de Facebook peuvent avoir mis en péril les données des consommateurs, réduit la qualité des choix s'offrant à eux ou entraîné une augmentation des prix de la publicité" en ligne.

Outre New York, les procureurs du Colorado, Iowa, Nebraska, Caroline du Nord, Ohio, Tennessee et du District de Columbia (qui abrite la capitale Washington) se sont joints à cette enquête.

Le plus souvent élus, les procureurs généraux d'Etat jouent un rôle comparable au sein de chaque Etat à celui du ministre de la Justice au niveau fédéral.

J. B. avec AFP