BFM Business

Exclusif: TDF vend une de ses filiales télécoms

Gobé emploie 500 personnes et réalise 80 millions d'euros de chiffre d'affaires

Gobé emploie 500 personnes et réalise 80 millions d'euros de chiffre d'affaires - -

Le télédiffuseur vend Gobé (80 millions d'euros de chiffre d'affaires), sa filiale qui déploie des réseaux pour des opérateurs mobiles comme Free ou SFR.

Selon des sources industrielles, TDF finalise la vente de Gobé (ex-Sofratev), la cession devant être conclue début janvier. Cette filiale est spécialisée dans le déploiement et la maintenance de réseaux mobiles pour les opérateurs télécoms. C'est notamment elle qui a déployé une partie du réseau mobile de Free (qui a commandé en tout 2 000 sites à TDF).

C'est aussi Gobé qui assurait la maintenance du réseau de SFR sur l'Ile-de-France et le nord est, mais ce contrat (connu sous le nom de code Mozart) expire fin 2012, et sera désormais partagé entre TDF, Vinci et les propres équipes de SFR.

C'est également à Gobé que TDF avait confié la construction du réseau de téléphone mobile de RFF (GSM-R), dans le cadre du PPP (partenariat public privé) remporté par TDF associé à SFR, Vinci et Axa, d'un montant total d'un milliard d'euros sur 15 ans. Gobé compte aussi pour clients Orange et Bouygues Telecom.

Peu rentable

Gobé emploie 500 personnes (plus 250 intérimaires) et revendique un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros en 2011 (+27%), soit environ un quart de l'activité "télécoms et services" de TDF dans le monde. Toutefois, la rentabilité de Gobé est très faible (3% de marge opérationnelle, selon ses comptes sociaux), ce qui pourrait expliquer la cession.

L'acquéreur n'est pas connu. Tout juste sait-on que TDF lui a garanti 30 millions d'euros de commandes cumulées sur cinq ans.

Interrogé, TDF s'est refusé à tout commentaire.

Jamal Henni