BFM Business

Etats-Unis: un hacker modifiait les notes de lycéens depuis 2016

Aux Etats-Unis, la pression sur les élèves est très forte (image d'illustration)

Aux Etats-Unis, la pression sur les élèves est très forte (image d'illustration) - JEFF PACHOUD / AFP

Un pirate informatique a accédé aux notes des élèves d'un lycée en Alabama, rapporte la télévision locale. Il agirait depuis 2016. Le classement des élèves est compromis et le titre de major pourrait ne pas être décerné lors de la remise des diplômes, le 22 mai.

Qui a bien pu pirater les notes des élèves? C’est la question que se posent le Conseil de l'éducation de l'Alabama et le Conseil de l'éducation du comté d'Escambia aux Etats-Unis. Les notes des lycéens de W.S. Neal High School ont été piratées et modifiées à moins de deux semaines de la remise des diplômes, le 22 mai.

Le lycée a remarqué des irrégularités dans les notes des lycéens à la vérification du classement des dix meilleurs élèves de l’établissement, révèle la télévision locale WKRG. Le surintendant du comté d’Escambia, John Knott, a confirmé les faits mais n’a pas révélé combien de notes avaient pu être modifiées. Il n’a pas non plus su dire si le titre de major pourrait être décerné cette année.

Le classement des élèves probablement erroné 

L’école a convoqué différents élèves et espère les pousser à dénoncer le pirate présumé - qui sévirait depuis 2016 - en évoquant la possibilité d'un impact sur leur classement. Aux Etats-Unis, cette liste est déterminante pour obtenir une bourse d’études.

Le piratage des notes ne nécessite pas de grandes connaissances en informatique. Selon un sondage mené par le média spécialisé Education Week, un tiers des écoles maternelles et primaires américaines n’encouragent même pas les professeurs à utiliser des mots de passe sécurisés.

Une grande pression sur les élèves

Si un élève est derrière le piratage, il ne serait pas le premier, rappelle le site américain Gizmodo. En 2015, le New York Post rapportait qu’un adolescent de Staten Island avait piraté le système informatique de son école pour modifier ses notes. L’an dernier, un étudiant de l’université de l’Iowa avait réussi à pirater les questions des examens et modifier ses notes, ainsi que celles de ses amis. Il avait agi à neuf reprises sur une période de 21 mois.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech