BFM Business

Données confidentielles: la petite tape sur les doigts d'Uber

Les données des chauffeurs Uber de New York sont exposées.

Les données des chauffeurs Uber de New York sont exposées. - Roslan Rahman - AFP

Le procureur général de New York déplore la manière dont le groupe gère les données confidentielles de ses chauffeurs. Il l'a donc condamné à payer une amende.

L'amende ne risque pas de déstabiliser Uber. L'entreprise, qui met en contact des utilisateurs et des véhicules avec chauffeurs a été condamné, à New York, à payer 20.000 dollars pour la manière dont il gère les informations confidentielles de ses chauffeurs, d'après le Wall Street Journal. Une somme peu élevée mais assortie d'une condition: Uber doit mettre en place des mesures plus strictes pour protéger la vie privée. Est notamment prévu le cryptage des informations de localisation et de données des conducteurs.

L'affaire date de mai 2014. Des informations privées de 50.000 conducteurs d'Uber aux États-Unis ont été divulguées après un piratage informatique. La société n'a découvert l'incident qu'en septembre 2014 et l'a révélé en février 2015. Elle avait assuré que seuls les noms et numéros de permis de conduire avaient filtré.

Malheureusement, l'entreprise n'a pas pris suffisamment de mesures puisqu'un autre incident a eu lieu en octobre 2015. Les données de 700 conducteurs américains ont été exposées. Lorsqu'un chauffeur se connectait à l'application, il avait accès aux données d'autres chauffeurs.

D. L.