BFM Business

Comment rendre le marketing digital accessible aux PME

Neoptimal propose une panoplie de services contre un abonnement annuel

Neoptimal propose une panoplie de services contre un abonnement annuel - Neoptimal

Les PME sous-traitent de plus en plus leur prospection commerciale sur le web à des agences spécialisées comme Neoptimal, qui a levé des fonds deux fois en 2015.

Les PME comprennent de plus en plus que leur marketing doit avoir un volet numérique. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire, car elles n'ont pas toujours les compétences en interne, ni les moyens de recruter un spécialiste.

Une solution est donc de sous traiter ce marketing digital à une agence spécialisée. Aux États-Unis, se sont positionnées sur ce créneau des sociétés comme Kuno Creative ou Hubspot, cette dernière étant cotée à New York depuis octobre 2014, ayant réalisé 116 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2014.

Engagement sur les revenus générés

La France suit le mouvement, avec des agences comme Neoptimal, qui utilise justement les logiciels de Hubspot. Cette start-up, créée en février 2014, propose à la PME toute une panoplie d'outils de prospection commerciale, allant de l'envoi d'emails à la rédaction de livres blancs, en passant par le développement de sites ou le suivi de la réputation sur les réseaux sociaux... En pratique, la PME souscrit à un abonnement allant de 39.000 à 129.000 euros par an.

"Cela permet à la PME d'avoir une vision claire du coût de son marketing. Nous nous engageons sur le chiffre d'affaires supplémentaire qui sera généré par la campagne marketing. Si cet objectif n'est pas tenu, alors nous prolongeons gratuitement nos prestations pendant six mois", expliquent les dirigeants fondateurs Christian et Hugo Bernard.

Une troisième levée de fonds est prévue en 2016

Neoptimal vise les entreprises moyennes, et revendique déjà comme clients Cegid ou la filiale française de Tesa.

En 2015, le chiffre d’affaires s’est élevé à 400.000 euros. Neoptimal vise 1,7 million d’euros de chiffre d’affaires en 2016, 5 millions en 2017 puis 10 millions en 2018. L’équilibre est prévu pour début 2016. 

Neoptimal a réalisé une première levée de fonds de 230.000 euros mi-2015 auprès de business angels et en crowdfunding via SoWeFund. Une seconde levée de 100.000 euros a eu lieu à l'automne 2015 auprès de business angels. Une nouvelle levée d’un demi-million d’euros est projetée pour 2016, et ensuite une autre de "plusieurs millions" d'euros.

Jamal Henni