BFM Business

Comment le HomePod pourrait aider Apple Music à réduire l'écart avec Spotify

Apple se bat sur tous les fronts. Il est non seulement face à Google et Amazon dans les enceintes connectées, mais aussi face à Spotify dans le streaming musical.

Apple se bat sur tous les fronts. Il est non seulement face à Google et Amazon dans les enceintes connectées, mais aussi face à Spotify dans le streaming musical. - Emma McIntyre - Getty Images/AFP

Selon un rapport publié par le Wall Street Journal, Spotify pourrait être détrôné par Apple Music aux États-Unis en quelques mois. La progression du service d'Apple serait déjà deux fois supérieure à celle de son concurrent suédois, et l'arrivée imminente du HomePod devrait l'aider à rattraper une partie de son retard au niveau mondial.

La bataille entre Apple et Spotify ne fait que commencer. Avec désormais 36 millions d’abonnés payants dans le monde, le groupe californien est second sur le marché du streaming musical, loin derrière le suédois Spotify qui affiche 70 millions d’abonnés. Mais, selon un rapport portant sur le marché américain publié dans le Wall Street Journal, cet écart pourrait rapidement se réduire au regard de la cadence des recrutements de nouveaux clients du service d'Apple.

La croissance mensuelle de l’américain est de 5% selon le WSJ quand celle du suédois serait de 2%. "Si cette évolution se poursuit, Apple pourrait devancer Spotify aux États-Unis dès cet été", estiment les auteurs du rapport.

L'écosystème Apple, une mécanique bien huilée?

Cette progression semble optimiste. Elle ne concerne d’abord que le public américain. Ensuite, elle s’appuie sur la progression du nombre d'abonnés de 20% entre septembre 2017 et janvier 2018, en prévoyant que la tendance reste la même. Mais elle pourrait être accélérée grâce à un nouveau levier, le HomePod, l’enceinte connectée qui sera commercialisée dès le 9 février.

Apple a fait en sorte que cet appareil ne profite qu’à ses services en ligne, contrairement à l'iPhone qui est ouvert aux services concurrents via les applis. Pour écouter de la musique sur l'enceinte connectée, il faudra soit s’abonner à Apple Music, soit l’avoir préalablement achetée sur iTunes. Quant à ceux dont la bibliothèque se compose de morceaux au format MP3, quelle que soit leur provenance, ils devront s’abonner à iTunes Match pour 25 euros par an pour pouvoir les écouter sur HomePod.

Une mécanique bien huilée qui pourrait donc bénéficier à Apple Music, si le HomePod rencontre le succès. L'appareil devra donc faire ses preuves face à de sérieux concurrents, Google et Amazon, qui eux supportent Spotify pour mieux attirer ses 70 millions d'abonnés.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco