BFM Business

Cette école vous rembourse votre formation si vous ne trouvez pas d'emploi

Pierre Dubuc, le confondateur d'OpenClassRooms était l'invité de BFM Business

Pierre Dubuc, le confondateur d'OpenClassRooms était l'invité de BFM Business - BFM Business

OpenClassrooms se distingue de ses concurrents en proposant désormais l'emploi garanti. Invité de BFM Business, Pierre Dubuc, le cofondateur de cette école spécialisée dans les métiers du digital, a précisé les conditions dans lesquelles s'exerce sa promesse.

C'est une version moderne du fameux "satisfait ou remboursé" qui émaillait jadis les publicités des années 80-90. L'école en ligne OpenClassRooms spécialisée dans la formation aux métiers du digital lance cette semaine sa formule emploi garanti.

"C'est très simple: on garantit que six mois après avoir obtenu un diplôme, qui est un diplôme reconnu de l'État chez nous, le client a un emploi. Sinon la formation est intégralement remboursée", explique Pierre Dubuc, le cofondateur d'OpenClassRooms, invité de BFM Business ce mardi.

"Nous avons un taux (d'insertion professionnelle, ndlr) qui est proche de 100%. Désormais nous garantissons le 100%", a-t-il ajouté. Car "notre but final n'est pas tant de diplômer une personne que de lui trouver un emploi ou de l'aider à créer son propre emploi".

Des formations dans le digital

Qu'entend le dirigeant d'OpenClassRoom par "emploi"? Un CDI évidemment mais aussi un CDD dès lors qu'il dépasse six mois. En cette période où le chômage reste élevé, peut-on vraiment faire une telle promesse?

"Je pense que non seulement on a le droit mais qu'il faut le faire. Aujourd'hui nous avons un vrai problème, dans l'éducation, l'enseignement supérieur et la formation professionnelle c'est l'insertion professionnelle, l'adéquation entre la formation et les besoins du marché. On a des filières qui ne débouchent pas sur l'emploi ou qui ont des taux d'insertion très bas. Il faut publier ces taux, les montrer pour informer et mieux orienter les gens", répond Pierre Dubuc.

Ce dernier précise que toutes les formations diplômantes de son école en ligne bénéficie de l'emploi garanti. "Cela nous oblige nous à créer des formations sur des secteurs en tensions. Et c'est le cas puisqu'on intervient essentiellement sur les métiers du numérique: chef de projet marketing, développeur, data scientist", indique-t-il.

Pour donner un exemple, la formation de développeur web junior coûte 300 euros par mois (pour environ un semestre de formation). Mais Pierre Dubuc assure que la moitié des étudiants de son école en ligne voient leur formation financée par des tiers (Pôle Emploi, régions, entreprise).

Conditions de mobilité

De plus ces formations ne s'adressent pas à une élite. "Aujourd'hui 40% de nos étudiants n'ont pas le bac, bénéficient d'une formation, arrivent à Bac+3 voire Bac+5 et ont un emploi", avance-t-il.

Évidemment, pour bénéficier de l'emploi garanti, le diplômé est tenu de faire les démarches nécessaires pour trouver un emploi après sa formation, avec un minimum de 10 prises de contact pertinentes. Il devra d'ailleurs envoyer un rapport détaillé tous les 15 jours à OpenClassRooms faisant le point sur ses démarches. Les conditions générales de ventes prévoient par ailleurs une condition contraignante: la mobilité.

Le diplômé doit pouvoir accepter une offre sur l'ensemble de la France métropolitaine. Pierre Dubuc reconnaît d'ailleurs que des difficultés peuvent se poser: "Nous avons également ouvert cette offre d'emploi garanti pour l'Outre-mer. Ici, il y a une difficulté: l'emploi sur le bassin, par exemple en Martinique, n'est pas assuré". Il faut donc accepter de venir en métropole "ou faire du travail indépendant, freelance, à distance", reconnaît l'entrepreneur.

Pour ceux qui douteraient éventuellement du sérieux de cette formation, il faut savoir qu'OpenClassrooms compte plus de 40 partenaires parmi lesquels IBM, Microsofot, Sciences Po, Polytechnique et Centrale Supélec.

J.M.