BFM Business

Cette curieuse machine est capable de "lire" dans notre esprit

-

- - MIT

Baptisé AlterEgo, l’appareil permet de décoder les mots qui nous passent par la tête en se basant sur des mouvements invisibles à l’œil nu.

Parler avec un assistant virtuel sans ouvrir la bouche sera bientôt possible. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) viennent de mettre au point un appareil capable de répondre à nos pensées. Baptisée AlterEgo, la machine se place derrière l’oreille et s’étend le long de la mâchoire. Dans la vidéo de présentation, elle est capable de donner l’heure, ou d’enregistrer les prix de produits en supermarché pour calculer la facture totale. Afin de ne pas nuire aux interactions avec l’extérieur, les informations sont communiquées à l’utilisateur grâce à un casque à conduction osseuse.

Pour lire dans nos pensées, AlterEgo est équipé de plusieurs capteurs, placés à des points stratégiques. Ils analysent les infimes mouvements neuromusculaires de nos mâchoires, déclenchés par la subvocalisation. Ce phénomène correspond au fait de prononcer un mot mentalement. Ces vibrations imperceptibles à l’œil nu suffisent à déchiffrer les mots qui passent par le cerveau. Pour que l’appareil soit efficace, il est donc indispensable de les “prononcer” un à un. D’après des essais réalisés sur dix personnes, le taux de réussite dépasse les 90%.

De nombreux champs d’application

Afin de déterminer le meilleur emplacement des capteurs, les chercheurs ont d’abord déterminé les zones du visage habituellement liées à ces signaux neuromusculaires. Pour cela, ils ont invité des sujets à subvocaliser des séries de mots plusieurs fois de suite, en changeant l’emplacement des électrodes. Ainsi, ils ont pu isoler sept emplacements qui rendaient l’analyse particulièrement fiable. L’équipe est ensuite parvenue à se limiter à quatre électrodes. Ce qui a permis de réduire l’encombrement de la machine.

A moyen-terme, les chercheurs espèrent fournir une nouvelle version capable d’analyser une conversation normale en temps réel. Le champ d’application est immense : AlterEgo pourrait être une solution pour certaines personnes handicapées, mais également pour communiquer avec un assistant virtuel en toute discrétion.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech