BFM Business

Cet Airbnb du camping-car lève 3 millions d'euros

Créée en 2014, la plate-forme internet Yescapa revendique plus de 85 000 utilisateurs et plus de 100 000 jours de location.

Créée en 2014, la plate-forme internet Yescapa revendique plus de 85 000 utilisateurs et plus de 100 000 jours de location. - Philippe Merle-AFP

S'inspirant d'Airbnb pour louer en ligne des camping-cars ou des vans aménagés entre particuliers, Yescapa lève 3 millions d'euros auprès de Maif Avenir. Ce fonds multiplie les investissements dans l'économie collaborative.

Quatre ans après sa création, le Français Yescapa lève 3 millions d’euros. Après avoir réuni un premier tour de table auprès de business angels en 2015, la start-up de la région de Bordeaux a réussi à convaincre Maif Avenir. Le fonds d’investissement de l'assureur mutualiste financera sa croissance à venir, par l'entremise d'une levée de fonds. 

Anciennement connue sous le nom de jelouemoncampingcar.com, Yescapa a calqué son modèle sur celui d'Airbnb. Elle agit comme une plate-forme internet d'intermédiation pour la location entre particuliers de camping-cars, fourgonnettes ou de vans aménagés pour le tourisme itinérant. Son ambition consiste à proposer des tarifs de location de ces véhicules moins élevés que ceux affichés chez les loueurs professionnels. Une application mobile (disponible sur iPhone) facilite cette mise en relation depuis janvier 2016.

Forte d’une communauté de plus de 85.000 utilisateurs et d'une flotte de 3.000 véhicules mis en location, Yescapa souhaite, grâce aux fonds levés, accélérer son développement à l’international. Elle vient de souffler sa première bougie en Espagne et de lancer ses services en Allemagne.

"Le concept a séduit des voyageurs venant de 74 pays. Nous allons étendre nos services à l’international, à commencer par des pays frontaliers", commente Benoît Panel, directeur général et président de la jeune pousse.

Le choix de Maif Avenir comme investisseur découle aussi de son partenariat avec l'assureur mutualiste. La start-up s'est rapprochée de la Maif en mai 2016 pour garantir un service d'assurance, condition sine qua non pour établir la confiance qu'exige le business de la location de véhicules entre particuliers.

Le fonds de la Maif a 125 millions d'euros à investir d'ici 2018

Doté d'une enveloppe de 125 millions d'euros jusqu'en 2018, le fonds Maif Avenir multiplie les investissements depuis sa création en 2015. Spécialisée dans l'innovation et l'économie numérique collaborative, cette filiale à 100% de l'assureur mutualiste a investi dans différentes start-up, souvent par le biais de levée de fonds :

-Cbien (inventaire en ligne de biens personnels) : septembre 2015

-Mesdepanneurs.fr (dépannage à domicile) : septembre 2015

-Payname (banque en ligne collaborative) : octobre 2015

-Mon pti voisinage (entraide entre particuliers) : novembre 2015

-Travelercar (location de voiture) : mars 2016

- Koolicar (autopartage) : avril 2016

- Zenpark (partage de place de parking) : avril 2016

-Cozy Cloud (service cloud pour particuliers) : juin 2016

-Jestocke.com (stockage entre particuliers) : août 2016

-Ulule (plate-forme de financement participatif) : septembre 2016

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco