BFM Business

Bouygues Telecom supprimerait entre 1.500 et 2.000 postes

Bouygues télécoms s'apprêterait à se séparer de 23% de ses effectifs.

Bouygues télécoms s'apprêterait à se séparer de 23% de ses effectifs. - -

L'opérateur qui a échoué à racheter son concurrent SFR envisagerait de supprimer entre 1.500 et 2.000 postes selon les syndicats. Cela représenterait 23% des effectifs de l'opérateur.

Entre 1.500 et 2.000 postes pourraient être supprimés chez Bouygues Telecom. C'est ce que craignent les organisations syndicales du groupe, selon Le Figaro de ce lundi 12 mai. Si leurs craintes étaient fondées, l'opérateur qui emploie aujourd'hui 9.000 salariés s'apprêterait à se séparer de 23% de ses effectifs.

Cette vague massive de licenciements serait présentée comme la conséquence directe de l'échec récent du rachat de SFR.

200.000 clients perdus en deux ans

Bouygues Telecom a en outre été la principale victime de l'arrivée de Free sur le marché du mobile en janvier 2012. En deux ans, la filiale télécoms du groupe durigé par Martin Bouygues a perdu 200.000 clients et a vu son revenu par abonné chuter, alors que 18% de ses clients ont opté pour sa marque low-cost B & You.

Pour se relancer, Bouygues Telecom a misé sur son réseau 4G. D'un point de vue technologique, le pari a été en partie gagné, puisqu'il dispose du premier réseau 4G de France, même si Orange a largement comblé son retard. D'un point de vue commercial, les résultats ne sont pas forcément à la hauteur des ambitions, souligne le journal.

N.G. avec AFP