BFM Business

Internet par satellites: Eutelsat rachète 24% de OneWeb

La constellation OneWeb prévoit de déployer 900 satellites placés en orbite basse pour offrir des connexions Internet haut débit avec le sol.

La constellation OneWeb prévoit de déployer 900 satellites placés en orbite basse pour offrir des connexions Internet haut débit avec le sol. - OneWeb

OneWeb est un opérateur de micro-satellites à orbite basse dédiés à la fourniture de services haut-débit dans les zones non-couvertes. Il se positionne comme un concurrent du Starlink d'Elon Musk.

Eutelsat s'apprête à prendre une participation "d'environ 24%" dans l'opérateur de satellites OneWeb, qui déploie une constellation pour fournir de l'internet à haut débit dans les zones non couvertes, pour 550 millions de dollars, a annoncé mardi l'opérateur européen de satellites, un an après le dépôt de bilan de OneWeb.

Ce dernier était détenu par le gouvernement britannique avec l'indien Bharti.

SpaceX et Jeff Bezos également présents

Cette prise de participation donnera à Eutelsat des "droits de gouvernance similaires" à ceux détenus par le gouvernement britannique et le conglomérat indien Bharti Global, affirme dans un communiqué Eutelsat pour qui cet investissement représente "un point d'entrée attractif pour saisir les vastes opportunités offertes par les constellations en orbite basse". Un marché en plein développement compte tenu d'une demande de plus en plus forte, notamment en Afrique.

"Cet accord nous permet de saisir la formidable opportunité que représente le segment non géostationnaire pour notre secteur. Nous sommes convaincus des chances de succès de OneWeb que lui confèrent son entrée précoce sur le marché, ses droits d'utilisation prioritaire du spectre et sa technologie évolutive et modulable", explique le directeur général d'Eutelsat Rodolphe Belmer, cité dans le communiqué.

Eutelsat était jusqu'ici spécialisé dans les satellites géostationnaires positionnés à 36.000 kilomètres pour diffuser notamment de la télévision par satellite.

L'européen Eutelsat mise sur un chiffre d'affaires supplémentaire de 1 milliard de dollars dans les 3 à 5 ans qui suivront le déploiement de la constellation. L'entreprise précise également que son investissement permet à OneWeb d'être "quasiment intégralement financé".

182 satellites OneWeb sont aujourd'hui en orbite basse sur les quelques 648 nécessaires pour couvrir tout le globe.

Reste que d'autres acteurs sont sur ce terrain. Le milliardaire américain Elon Musk, patron de la société spatiale SpaceX, a lui déjà mis en orbite à cette fin un millier de satellites pour créer le réseau Starlink. Il s'agit du principal concurrent de OneWeb. Le fondateur d'Amazon Jeff Bezos a un projet similaire baptisé Kuiper mais qui est moins avancé.

Olivier Chicheportiche avec AFP