BFM Business

Santé mentale: pendant l'été, Kellogg's offre tous les vendredis après-midi à ses salariés

/

/ - Kellogg's

L'entreprise américaine propose à ses salariés de partir à midi le vendredi, à condition d'avoir réalisé leurs heures pendant la semaine. Le but: leur permettre de profiter des beaux jours et augmenter la productivité.

Pour encourager ses salariés à "décrocher" pendant l'été, Kellogg's leur propose de ne plus travailler le vendredi après-midi. La mesure concerne les 420 salariés des bureaux anglais de l'entreprise, rapporte le quotidien britannique Evening Standard.

Entre mai et septembre, les employés pourront terminer leur semaine à midi le vendredi, à condition d'avoir déjà réalisé les heures prévues par leur contrat de travail au cours de la semaine. En résumé, l'entreprise américaine permet à ses salariés de s'organiser comme ils le souhaitent afin de profiter d'une demi-journée de week-end supplémentaire.

Augmenter la productivité des salariés

La mesure n'est pas nouvelle. Selon le communiqué de l'entreprise, le programme "d'heures d'été" en est à sa 15ème année d'application. Passer "plus de temps loin des bureaux augmente la productivité" car les employés ont la possibilité de "profiter de longs week-ends, de s'adonner à des loisirs et de passer plus de temps avec leur famille et des amis", détaille Kellogg's.

Les employés qui ont "le sentiment d'avoir un bon équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée travaillent 21 % plus dur que celles qui n'en ont pas", affirme même Sue Platt, directrice des ressources humaines du bureau anglais de Kellogg's.

La crise sanitaire a poussé les entreprises à réfléchir aux conditions de travail de leurs salariés. Le télétravail pourrait être davantage proposé aux salariés, les entreprises ayant été forcées de prendre le pli pour freiner l'épidémie de Covid-19.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech