BFM Business

Saint-Gobain: "Les douze derniers mois ont été les meilleurs de notre histoire"

Sur BFM Business, Pierre-André de Chalendar, le PDG de Saint-Gobain, se félicite des bons résultats de son entreprise et prévoit une marge "record" au premier semestre de l'année.

Résultat de la "dynamique du marché de la rénovation en Europe", Saint-Gobain prévoit un résultat d'exploitation "historique" et une marge "record" au premier semestre, a indiqué le groupe de matériaux français Saint-Gobain dans un communiqué jeudi, et son cours grimpait en Bourse.

"Les douze derniers mois ont été les meilleurs de notre histoire", se félicite Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, invité ce jeudi du Grand Journal de l'Eco. Le patron de l'entreprise s'attend à un "1er semestre 2021 encore meilleur" à celui du second trimestre 2020.

"La pandémie a révélé que le positionnement de notre entreprise était très bon. Beaucoup de gens confinés chez eux se sont rendus compte que leur habitat n'était pas adapté. Donc partout dans le monde, il y a des travaux. Et ça va continuer car on n'a pas encore vu l'impact des plans de rénovation énergétique, ce qui est le coeur de notre activité. On a une très bonne dynamique", assure sur notre antenne Pierre-André de Chalendar.

"Les ventes des mois d'avril et mai continuent à afficher de très bonnes tendances, soutenues par la dynamique du marché de la rénovation en Europe, tout particulièrement en France, la croissance des marchés de la construction en Amériques et en Asie-Pacifique, ainsi que par la poursuite de l'amélioration séquentielle des marchés industriels", explique Saint Gobain dans le communiqué.

Une situation encore incertaine dans certaines régions

La situation sanitaire "reste toutefois incertaine, en particulier au Brésil, avec un impact limité sur nos activités, et en Inde, pénalisée sur les deux derniers mois" précise néanmoins le groupe dans un communiqué.

Le groupe n'a pas modifié la "guidance" qu'il avait publié pour l'ensemble de l'année lors de la publication de ses résultats du 1er trimestre le 29 avril dernier. Le groupe avait alors indiqué qu'il visait pour l'année 2021 "une forte progression du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables", avec une progression de la marge d'exploitation de "plus de 100 points de base par rapport aux 7,7% de 2018".

A la Bourse de Paris, en fin de matinée mercredi, le titre Saint-Gobain progressait fortement de 3,47% à 57,30 euros, sur un marché qui reculait légèrement (-0,12%). Depuis le début de l'année, le cours de l'action Saint-Gobain s'est envolé de 52,77%, soit une hausse trois fois plus importante que celle du CAC40 qui a progressé de 17,28% depuis janvier.

P.D. avec AFP