BFM Business

PSA-Fiat-Chrysler: comité européen de groupe prévu le 26 novembre

-

- - Daniel ROLAND, Harold CUNNINGHAM / AFP

Les membres du comité européen du groupe automobile français PSA sont convoqués le 26 novembre pour lancer le processus de consultation des salariés sur le projet de méga-fusion de leur groupe avec Fiat-Chrysler.

A l''ordre du jour de cette réunion: le "projet de rapprochement entre le groupe PSA et le groupe FCA par la fusion entre la société Peugeot S.A. et la société Fiat Chrysler Automobile NV" indique la convocation dont l'AFP a obtenu copie. La réunion se déroulera à Poissy dans les Yvelines où se trouvent une usine et des bureaux de PSA.

PSA, dont l'Etat français est actionnaire à hauteur de 12%, et Fiat-Chrysler avaient dévoilé leur projet de création d'un nouveau géant mondial de l'automobile le 31 octobre. Un projet à parité du capital, censé se faire sans fermeture d'usine.

La nouvelle entité de plus de 400.000 salariés serait basée aux Pays-Bas, mais resterait cotée à Paris, Milan et New York. Elle deviendrait le numéro quatre mondial du secteur pesant pas moins de 50 milliards de dollars, avec 8,7 millions de véhicules vendus sous les marques Fiat, Alfa Romeo, Chrysler, Citroën, Dodge, DS, Jeep, Lancia, Maserati, Opel, Peugeot et Vauxhall. Le patron de PSA Carlos Tavares a d'ailleurs affirmé vendredi qu'il ne voyait "pas de nécessité de supprimer des marques" dans la future entité.

En 2018, PSA employait quelque 211.013 salariés dans le monde, avec sa filiale d'équipement Faurecia qui en compte plus de 92.000, et Fiat-Chrysler 198.545. L'an dernier, PSA a réalisé un chiffre d'affaires de 74 milliards d'euros et FCA de plus de 100 milliards.

Sandrine Serais avec AFP