BFM Business

Prêt à Taux Zéro Plus : un succès controversé

"Sur le rythme actuel, l'objectif de 380.000 PTZ+ par an semble réalisable dès 2011" estime le secrétaire d'État au Logement Benoist Apparu.

"Sur le rythme actuel, l'objectif de 380.000 PTZ+ par an semble réalisable dès 2011" estime le secrétaire d'État au Logement Benoist Apparu. - -

Le Prêt à Taux Zéro plus (PTZ+), élargissement du Prêt à Taux Zéro à tous types de revenus, rencontre un vif succès chez les Français. Lancée début 2011, cette option d’emprunt, sans condition de ressource, a déjà séduit 200 000 particuliers. Si ce chiffre permettrait d’atteindre dès la fin d'année les objectifs du PTZ+ fixés à son lancement, cet élargissement à tous les revenus coûte cher à la nation.

Une France de propriétaire est-elle en train de se dessiner comme le souhaitait Nicolas Sarkozy ? Cela semble être sur la bonne voie avec le PTZ+. Le 200 000 ème a bien été signé hier, mardi. "Sur le rythme actuel, l'objectif de 380.000 PTZ+ par an semble réalisable dès 2011" estime le secrétaire d'État au Logement Benoist Apparu.

Prévu au départ pour aider les plus modestes à accéder à la propriété, le Prêt à Taux Zéro + est également accordés aux plus aisés. Quatre PTZ+ sur dix leur sont accordés contre seulement 12 % délivrés aux plus modestes.

« Je ne comprends pas pourquoi on a ouvert le Prêt à Taux Zéro aux plus riches »

Christophe Robert est le délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre. Il ne comprend pas pourquoi ce Prêt à Taux Zéro plus a été élargi aux plus aisés : « C’est totalement inacceptable. Depuis le 1er janvier 2011, il n’y a plus de conditions de ressources. Les ménages qui gagnent 6000, 7000€ peuvent se voir apporter une aide de la collectivité pour accéder à la propriété. Cet élargissement du PTZ+ à l’ensemble de la population, donc au plus riches, coûte entre 400 et 500 millions d’euros en 2011 au budget de la nation. Je ne comprends pas pourquoi on a ouvert le Prêt à Taux Zéro aux plus riches, je ne comprends pas, sincèrement ».

Comment accède-t-on à ce Prêt à Taux Zéro plus?

Il s’adresse à tous. Pour y accéder, il suffit d'acheter sa résidence principale pour la première fois, ou de ne pas avoir été propriétaire depuis deux ans. Pour le montant du prêt : moins vous gagnez plus on vous aide. Même chose si vous avez des enfants, on vous prêtera davantage que si vous n'en avez pas.

Autre critère, la zone géographique où vous souhaitez acheter. Plus les prix de l’immobiliers sont élevés dans votre ville plus l'aide sera importante. La somme dépend aussi du type de logement, s'il est neuf ou ancien, si sa performance énergétique est efficace ou non.

Autre changement dû à l’élargissement de ce type de prêt : avec le PTZ + , les sommes allouées sont en règle générale plus importantes qu'avec le prêt à taux zéro. Cout de l'opération pour l'Etat : 2,6 milliard d'euros par an.

La Rédaction