BFM Business

Pour son nouveau parfum, Dior met les moyens

-

- - -

Dior lance son nouveau parfum féminin Joy. Depuis J'adore en 1999, la maison, propriété de LVMH, n'avait pas fait de lancement d'une telle ampleur.

Quand vous avez un flacon comme J'Adore de Dior qui se place toujours dans le Top 3 des parfums féminins en Europe et parmi les meilleures ventes mondiales vingt ans après son lancement, pas facile d'écrire la suite !

bien sûr la notoriété d’un parfum est bien aidée par le matraquage publicitaire qui l’accompagne. Et d'ailleurs c'est ce que l’on voit depuis quelques jours avec Joy, le nouveau parfum de la maison : Une égérie de renommée internationale - l'actrice oscarisée, Jennifer Lawrence -, une campagne digne d'une superproduction hollywoodienne, un nom qui parle à tous, un flacon luxueux et un jus fleuri qui devrait plaire au plus grand nombre, et notamment aux Asiatiques, selon un spécialiste du secteur.

Dans un marché très concurrentiel, pour créer un nouveau blockbuster, qui sera le porte-parole de Dior à travers le monde, il faut y mettre les moyens. La marque ne dévoile rien de ces moyens. Mais on imagine qu'ils sont à la hauteur de ceux déployés l'an dernier par Guerlain pour Mon Guerlain ou Gabrielle, le nouveau Chanel. On peut imaginer que l'investissement se compte en dizaine de millions d'euros. D’autant que l’on sait que sur le prix d'un flacon de parfum un quart à un tiers du montant est dévolu aux frais marketing et communication. Les 30 ml de Joy sont vendus 69 euros.