BFM Business

Pour rendre Siri plus intelligent, Apple débauche une pointure de Google

-

- - Steve Jennings / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

John Giannandrea, 53 ans, a contribué à l'amélioration de Gmail de Google Assistant et du moteur de recherche de Google.

Apple entend muscler sa stratégie en intelligence artificielle. Le groupe frappe un grand coup en recrutant John Giannandrea, ex-responsable de l'IA chez Google, rapporte le New York Times. L'expert du "machine learning"- ou apprentissage automatique - prendra les rênes de la stratégie d'Apple en matière d'intelligence artificielle. 

À 53 ans, il est l'un des spécialistes les plus en vue dans le domaine. Après avoir rejoint Google en 2010, John Giannandrea a aidé Google à intégrer de l'intelligence artificielle dans son moteur de recherche, dans Gmail et a contribué à la conception de Google Assistant.

"John partage notre engagement sur la confidentialité et la protection de la vie privée, ainsi que notre approche réfléchie sur notre manière de construire des ordinateurs plus intelligents et plus personnels", écrit Tim Cook, dans un communiqué transmis en interne et récupéré par le New York Times. John Giannandrea sera directement sous ses ordres, au même titre que seize autres cadres de l'entreprise. 

Du retard à rattraper

Malgré les importants investissements d'Apple, son assistant vocal, Siri, accuse un retard par rapport à ses concurrents. Facebook, Google, Amazon et Microsoft sont ainsi considérés comme plus avancés dans l’élaboration de leurs assistants intelligents.

En raison de son attachement au respect de la vie privée de ses clients, Apple dispose d'un moindre volume de données personnelles que ses concurrents pour entraîner ses algorithmes, note The Verge

Ces dernières semaines, Apple semble avoir amorcé un effort pour rattraper son retard. L'entreprise a entrepris un vaste recrutement d'ingénieurs spécialisés en intelligence artificielle, pour améliorer Siri. Le 30 mars, 61 offres de postes liées à ce domaine étaient en ligne sur le site de l'entreprise, soit près de 24% de plus que le mois précédent, relève le site spécialisé Thinknum

La démission de John Giannandrea coïncide avec une réorganisation en interne chez Google, selon les informations de CNBC. Les activités commerciales (Google AI) et liées à la recherche en intelligence artificielle seront désormais séparées au sein du groupe.

Elsa Trujillo