BFM Business

Porsche et Boeing s'associent pour construire des voitures volantes

-

- - THOMAS KIENZLE / AFP

Boeing et Porsche ont signé un protocole d’accord portant sur l’exploration du marché de la mobilité aérienne urbaine sur le segment haut de gamme.

Boeing et Porsche se lancent dans l'aventure de la mobilité aérienne urbaine. Les deux groupes ont décidé de s'associer pour construire des voitures volantes. 

Dans le cadre de ce partenariat, les deux entreprises s’appuieront sur leurs atouts et leurs connaissances respectives de l’aviation et de l’automobile pour étudier le futur des véhicules de mobilité aérienne urbaine personnels sur le segment haut de gamme. Objectif: développer un concept d’appareil à décollage et atterrissage verticaux entièrement électrique.

« Porsche cherche à élargir son statut de constructeur de voitures de sport en devenant une marque leader sur le marché de la mobilité haut de gamme. Sur le long terme, nous entendons potentiellement entrer dans la troisième dimension du voyage », a déclaré Detlev von Platen, membre du directoire de Porsche AG en charge des Ventes et du Marketing. « Ce partenariat rapproche les points forts de deux grandes entreprises d’envergure internationale pour aborder un futur segment de marché potentiellement important. »

Les deux groupes souhaitent ainsi mettre en place une équipe internationale. Elle sera chargée d’étudier les différents aspects de la mobilité aérienne urbaine, notamment en analysant le potentiel commercial des véhicules haut de gamme.

« Ensemble, Porsche et Boeing conjuguent un haut niveau de précision technologique, d’innovation et d’élégance qui permettra d’accélérer l’avènement de la mobilité aérienne urbaine à travers le monde » a déclaré Steve Nordlund, vice-président de Boeing NeXt.

Plusieurs groupes se sont déjà lancés dans la course à la voiture volante, comme Hyundai, Airbus et Toyota. Et pour cause: selon une étude réalisée en 2018 par Porsche Consulting, le marché de la mobilité aérienne urbaine devrait décoller à partir de 2025.

Selon cette enquête, les solutions de mobilité aérienne urbaine permettront de transporter des passagers avec une rapidité et une efficacité supérieures aux moyens de transport terrestre actuellement utilisés, à moindre coût et avec une plus grande souplesse.

La rédaction