BFM Business

“On est tous flattés, dans une certaine euphorie”: DentalMonitoring est la 20e licorne française

Philippe Salah, le PDG de DentalMonitoring était l’invité du journal de l'éco ce vendredi. Son entreprise est devenue la 20ème licorne française. Elle a levé 150 millions d’euros, ce qui la valorise a plus d’un milliard d’euros.

Invité de Pauline Tattevin sur BFM Business, le PDG de cette nouvelle licorne a dit vouloir tout faire pour “satisfaire les investisseurs et nos docteurs”. Sa solution : utiliser l’intelligence artificielle comme outil du soin dentaire.

“On permet aux patients de pouvoir se scanner avec leur smartphone et d’envoyer des images au médecin, qui lui va pouvoir évaluer s’il y a un besoin de rendez-vous”, a affirmé Philippe Salah.

Un succès immédiat

DentalMonitoring compte désormais 400 salariés et 18 bureaux. Elle est désormais la première licorne française dans le secteur dentaire au monde.

L’entreprise, créée en 2014 a connu “un succès immédiat”, selon son PDG.

Et l’aventure est loin d’être terminée : "Nous avons une présence physique dans 18 pays et nous vendons nos produits dans 50 pays. On commence à s’implanter dans les Ehpad”, a déclaré Philippe Salah sur BFM Business.

Recrutement de 400 personnes

Le marché de l'orthodontie est porteur pour DentalMonitoring. Prochaine étape : le doublement de sa masse salariale : “Nous allons recruter 400 personnes dans le monde dont 150 à 200 personnes en France.” A l’instar de Doctolib, DentalMonitoring entre désormais dans le cercle très fermé des licornes françaises.

Sofiane Aklouf