BFM Business

Les patrons français les plus performants selon Harvard

A gauche Jacques Aschenbroich, le DG de Valeo, le Français le mieux classé, devant Benoît Potier, d'Air Liquide. Au centre Carlos Ghosn, le pDG de l'alliance Renault - Nissan, est 40e.

A gauche Jacques Aschenbroich, le DG de Valeo, le Français le mieux classé, devant Benoît Potier, d'Air Liquide. Au centre Carlos Ghosn, le pDG de l'alliance Renault - Nissan, est 40e. - Johannes Eisele, Pierre Andrieu, Pierre Verdy - AFP - Montage BFMbusiness.com

9 Français figurent dans le classement de la prestigieuse revue de management liée à l'université américaine, publié le 5 novembre. Jacques Aschenbroich, le DG de Valeo, y devance Benoît Potier, le leader d'Air Liquide.

Jacques Aschenbroich n'est peut-être pas le PDG du CAC40 le plus connu. Il n'empêche que le directeur général de l'équipementier automobile Valeo est le Français qui figure au plus haut dans le classement 2015 des meilleurs patrons au monde, établi par la Harvard Business Review, la revue de management liée à l'école de commerce de la célèbre université américaine.

Ce Top 100 publié le 5 novembre et publié par Les Echos fait la part belle aux Français puisque 9 d'entre eux sont présents dans ce palmarès.

Jacques Aschenbroich est donc le mieux placé pointant au 14e rang. Mais il est talonné par Benoît Potier, PDG d'Air Liquide, qui est 15e. Suivent ensuite Martin Bouygues (26e) , Maurice Lévy, le patron emblématique de Publicis (39e), le PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn (40e), Bernard Arnault, patron emblématique de LVMH (44e), Jean-Paul Agon, celui de l'Oréal (55e), Olivier Piou à la tête de Gemalto (58e). Gilles Schnepp, le PDG de Legrand clôture la marche à la 59e place.

Le patron déchu de Volkswagen 20e

La France peut également se réjouir de voir John Chambers si haut dans le classement. Le président de Cisco, qui considère que l'Hexagone est le pays où il faut à tout prix investir, est deuxième, seulement battu par un Danois, Lars Rebien Sørensen, le PDG du géant de la pharmacie Novo Nordisk. Le podium est complété par Pablo Isla, le directeur général d'Inditex, la maison-mère de Zara.

On notera, non sans une certaine ironie, que Martin Winterkorn, le patron déchu de Volkswagen figure dans le classement. Et plutôt en bonne position (20e).

Pour établir son classement, la Harvard Business Review explique s'être basé sur la performance de long terme des patrons, dès le premier jour de leur entrée en fonction. La revue indique, fait inédit pour cette année 2015, avoir pris en compte la responsabilité social et environnementale (RSE) des dirigeants. Des critères qui comptent dans le classement à hauteur de 20%, contre 80% pour la performance financière de long terme.

J.M.