BFM Business

Les facteurs vont distribuer le courrier un jour de plus par semaine

(image d'illustration)

(image d'illustration) - Fred Tanneau- AFP

La Poste a annoncé que les facteurs distribueront le courrier quatre jours par semaine à compter de mardi, contre trois actuellement.

La Poste, dont les services ont été réduits avec la crise du coronavirus, a annoncé que les facteurs passeraient un jour de plus par semaine dans toute la France à partir de mardi pour distribuer le courrier. "Les facteurs et livreurs vont réaliser une distribution basée sur 4 jours consécutifs, au lieu de trois jours actuellement", a annoncé lundi le groupe public dans un communiqué.

"Ainsi, les lettres et les colis seront livrés à partir du 21 avril du mardi au vendredi et du lundi au jeudi les deux semaines suivantes, les vendredis 1er et 8 mai étant fériés", a expliqué La Poste.

L'entreprise a souligné qu'elle distribuait déjà la presse quotidienne cinq fois par semaine, du lundi au vendredi, grâce à "3000 personnes en renfort la semaine dernière". Ce rythme passera à six jours par semaine à partir du 11 mai, a-t-elle promis. L'entreprise publique rappelle que "les services de proximité comme le portage de repas, de médicaments ou les visites de lien social sont maintenus du lundi au samedi depuis le début de la crise".

5000 bureaux ouverts fin avril 

Le groupe a également annoncé qu'il allait rouvrir des bureaux pour améliorer sa présence territoriale. "La Poste poursuit ses efforts afin que soient ouverts d'ici la fin du mois d'avril 5000 bureaux de poste avec des organisations et des niveaux de service adaptés (courrier, colis, Banque Postale et téléphonie mobile)", est-il précisé dans le communiqué.

L'entreprise compte aujourd'hui sur le territoire national 3915 bureaux de poste ouverts, 2985 agences postales communales et 2113 points postaux chez les commerçants soit un total de 9013 points de contacts accessibles. La Poste assure être "sur la trajectoire des 10.000 points de contacts postaux accessibles" (...) à la fin du mois.

Confrontée à une grogne des syndicats face aux risques liés à l'épidémie de covid-19 et à un fort absentéisme, La Poste avait été contrainte fin mars de réduire fortement la distribution du courrier et le maillage de son réseau pour se recentrer sur des "missions essentielles". Le groupe souligne avoir désormais "mis en place toutes les mesures de protection pour les postiers sur l'ensemble de ses établissements et de ses filiales après consultation des médecins du travail et en concertation avec les partenaires sociaux et les institutions représentatives du personnel".

P.L avec AFP