BFM Business

Les cadres verront-ils leur salaire augmenter en 2020 ?

Gras Savoye Willis Towers Watson vient de publier sa dernière enquête sur les augmentations salariales. Une chose est sûre : pour gagner plus, il faudra aussi travailler plus.

Malgré la crise, les enveloppes d’augmentations salariales devraient bien être maintenues en 2020. C'est une des réponses apportées par la nouvelle enquête 2020 Salary Budget Planning de Gras Savoye Willis Towers Watson qui a analysé 320 société françaises. "C'est plutôt une bonne année d'un point de vue salaires, d'un point de vue augmentations parce qu'on a un chiffre de 2,3% d'augmentations salariales" commente sur BFM Business Khalil Aït-Mouloud, responsable du pôle enquête de rémunération au sein du cabinet. Un chiffre proche de celui de 2019 (2,5% en moyenne) et proche des perspectives pré-Covid (2,5% également).

Parallèlement, les signes sont moins favorables du côté des recrutements pour diminuer les coûts. "D'autres leviers ont été actionnés par les entreprises et notamment le gel de certains recrutements ou un ralentissement des recrutements dans une très grande majorité des entreprises" souligne Khalil Aït-Mouloud. Résultat : les cadres sont mieux payés mais devront travailler davantage. "Les DRH vont avoir besoin d'un maximum de flexibilité, de polyvalence".

Des secteurs à la peine

Mais tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne. "Une société sur trois a gelé les augmentations prévues en 2020" explique Khalil Aït-Mouloud. Et c'est évidemment dans le tourisme, l'automobile et l'aéronautique que la situation est la plus complexe, tout comme le commerce de détail ou encore l'énergie. A l'inverse, les secteurs les plus dynamiques en termes d'augmentations restent les services financiers, les nouvelles technologies ou encore le secteur de la santé.

Et pour 2021 ? "Les DRH sont plutôt optimistes" explique Khalil Aït-Mouloud. Pour le moment, ils planchent sur une augmentation d'environ 2,4%. Evidemment, cela dépendra de l'état de l'économie française…

Thomas Leroy