BFM Business

Le patron de Disney quitte Apple avant le lancement de plateformes rivales

-

- - Alberto E. Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le patron de Disney, Bob Iger, a démissionné du conseil d'administration d'Apple, alors que les deux groupes s'apprêtent à lancer des services de streaming vidéo concurrents.

Le départ du PDG est intervenu mardi, le jour où le géant californien des technologies a annoncé la date de mise en service de sa nouvelle plateforme Apple TV+. Une mise en service prévue le 1er novembre à travers le monde, soit avant celle de Disney+, qui doit sortir le 12 novembre aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas, avant d'être disponible à l'international.

Apple TV+ coûtera 4,99 dollars par mois, un prix inférieur quasiment de moitié à celui de Netflix qui compte plus de 140 millions d'abonnés à travers le monde. Les clients qui achèteront un iPhone, un iPad, un IPod touch ou un Mac seront privilégiés. Ils bénéficieront d'un abonnement gratuit pendant un an à ce service.

La plateforme, qui sera aussi en concurrence avec Amazon Prime Video, Hulu ou encore HBO Max, offrira peu de contenus originaux au début, mais Apple a promis d'en ajouter tous les mois.

Le géant américain avait présenté cette semaine sa nouvelle gamme d'iPhone à des prix réduits notamment pour le modèle de base, ainsi que des tarifs attractifs pour ces nouveaux services de divertissement. La marque à la pomme cherche ainsi à réduire sa dépendance à l'iPhone qui a perdu des parts de marché par rapport à ses concurrents. 

Pour Disney, la nouvelle plateforme est une priorité. Bob Iger a récemment déclaré lors d'une conférence aux investisseurs: « Rien n'est plus important pour nous » que la nouvelle plateforme Disney+. Outre son immense catalogue de titres très populaires, notamment les dessins animés Pixar, Disney a prévu une nouvelle série fondée sur Star Wars, avec le retour de Ewan McGregor en tant que Obi-Wan Kenobi. Elle coûtera 6,99 dollars par mois aux Etats-Unis.

Au total, Disney veut lancer la première année 25 séries exclusives et dix films et documentaires sur la plateforme. Le groupe espère capter entre 60 et 90 millions d'abonnés d'ici fin 2024. 

La rédaction