BFM Business

Jugé raciste, le packaging du riz Uncle Ben's devrait changer

Le groupe Mars propriétaire de la marque de riz Uncle Ben's va faire évoluer son identité visuelle qui représente un homme noir américain.

Oncle Ben's va-t-il disparaître des paquets de riz? Le visage noir au sourire éclatant, comme autant de stéréotypes afro-américains datés, devrait bientôt disparaître des rayons des supermarchés américains. La marque réalisant que l'époque a changé, sous la pression de la rue.

Le groupe Mars qui est propriétaire de la marque de riz a reconnu dans un communiqué "que le temps est venu de faire évoluer la marque Oncle Ben's, y compris son identité visuelle, et c'est ce que nous allons faire".

Le groupe est toutefois resté vague sur la direction qu'il comptait emprunter pour sa nouvelle identité visuelle. "Nous ne savons pas pour le moment quels vont être exactement les changements apportés ni selon quel calendrier, mais nous évaluons toutes les possibilités", explique le groupe agro-alimentaire. Le visage de l'homme noir ne disparaîtrait peut-être pas. Une autre marque américaine, Aunt Jemima, qui vend du sirop d'érable dont les bouteilles sont ornées d'une femme noire va elle renoncer à ce visuel qui perpétue selon le groupe Pepsico propriétaire de la marque des "stéréotypes raciaux".

La plus ancienne marque de riz

Le changement d'identité concernera aussi la France, assure-t-on du côté de la filiale de Mars Food dans l'Hexagone. Même si le groupe n'a pas encore de calendrier et ne peut pas préciser quel sera l'ampleur du changement.

Créée au début des années 40 durant la seconde guerre mondiale, Uncle Ben's est la plus ancienne des marques de riz au monde. Et ce n'est pas un certain Ben qui l'a créé même si l'oncle Ben qui donne son nom à la marque a vraiment existé. Il s'agissait d'un producteur de riz de la région de Houston au Texas qui était connu pour produire le meilleur riz de sa région. Le riz de Ben était même employé pour décrire une récolte réussie.

Les créateurs de la marque (un courtier et un scientifique qui avait inventé une nouvelle technique pour améliorer les qualités du riz) ont choisi ce nom en hommage au riziculteur afro-américain. Mais il ne s'agit pas de lui sur l'image. Selon le groupe Mars, il s'agirait d'un dénommé Franck Brown, maître d'hôtel de Chicago que connaissait l'un des deux fondateurs de la marque.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco