BFM Business

SEB va vendre des produits reconditionnés sur Back Market

"Nous voulons contribuer à soutenir des alternatives de consommation qui nous aident à mieux préparer notre avenir" commente son patron. 

SEB poursuit son engagement dans l'économie circulaire. Le groupe français a annoncé ce jeudi un partenariat avec la plate-forme Back Market, spécialiste des appareils électroniques reconditionnés (principalement des smartphones).

Dès la semaine prochaine, la marque pourra donc vendre ses propres produits de petit électroménager reconditionnés sur le site espagnol. Puis ce sera au tour de la France en août et du Portugal à la rentrée. "Les boutiques en ligne des marques Rowenta, Moulinex et Krupps du groupe SEB seront ainsi disponibles sur Back Market offrant un nouveau canal de vente à fort potentiel, avec la possibilité de vendre en direct des produits reconditionnés" indique le groupe dans un communiqué. 

"Avec Back Market, nous sommes deux acteurs engagés de l’économie circulaire. Pour le groupe SEB, l’éco-conception et la promotion de la réparabilité sont des axes stratégiques forts" indique Thierry de La Tour d’Artaise, PDG de SEB.  

Réparer pour fidéliser

Voilà plusieurs années que le groupe joue la carte de la réparation, en garantissant 10 ans ses produits, qui à devoir stocker près de 40.000 pièces détachées. "Quand un de nos produits présentait un défaut et qu'il n'était pas réparable, le consommateur rachetait du neuf mais pas forcément chez SEB. En lui garantissant la réparabilité de son produit sur 10 ans, on fait le pari qu'il achètera à terme plus spontanément un appareil d'une de nos marques" expliquait en 2016 à BFM Business, Alain Pautrot, alors directeur de la satisfaction client et de l'après-vente. 

D'autant que les prix du neuf vont grimper de 5 à 10% dès septembre prochain en raison de la flambée des matières premières.  

Ce partenariat entre les deux groupes est aussi financier avec une prise de participation indirecte de SEB via son véhicule d’investissement SEB Alliance dans le fonds Daphni, actionnaire de Back Market. Le groupe de reconditionnement a annoncé une nouvelle levée de fonds de 276 millions d'euros en mai dernier.  

Thomas Leroy Journaliste BFM Business