BFM Eco

Le chinois Alibaba livre maintenant ses colis en Europe par train

-

- - -

Le géant chinois de l'e-commerce relie depuis le 2 mars par voie ferrée le centre de la Chine à l'aéroport de Liège en Belgique. Le but: acheminer en Europe des marchandises commandées en ligne et venues de Chine, en utilisant un mode de transport moins cher que l'avion.

Développer les flux de marchandises en étoffant les liaisons logistiques entre la Chine et l'Europe est devenu stratégique pour Alibaba. Le géant chinois de l'e-commerce, via sa filiale de fret Cainaio, a ouvert le 2 mars dernier une ligne de fret ferroviaire reliant la ville de Zhengzhou (capitale de la province chinoise du Henan) à la plateforme trimodale de l'aéroport de Liège en Belgique, indique le média belge L'Écho.

"L'Europe est un marché important. Le fret ferroviaire nous permet de diversifier davantage notre offre logistique pour les PME, et cela va aussi les aider à avoir accès plus facilement au commerce en ligne en dehors de leurs frontières", a déclaré James Zhao, directeur général de Cainiao.

Cette liaison ferroviaire est exploitée deux fois par semaine en partenariat avec la société ZIH (Zengzhou International Hub). Cet opérateur chinois de transport avait déjà testé en octobre 2018 une ligne de fret sur le même axe ferroviaire. Ce trafic de fret acheminera chaque semaine en Europe les marchandises commandées en ligne sur les sites d'e-commerce du géant chinois. 

Ce mode de transport alternatif au transport aérien devrait permettre d’économiser 30% en termes de coûts logistiques, estime Alibaba.

À Liège, le site d'e-commerce doit également ouvrir, rappelle le média belge, un entrepôt logistique de 380.000 mètres carrés d'ici 2021 et créer à terme, 3000 emplois - 900 emplois directs et 2100 emplois indirects.

Frédéric Bergé