BFM Business

Le groupe Alibaba ouvre un hôtel géré par l'intelligence artificielle

Le géant du commerce en ligne chinois continue à diversifier ses activités. La société vient d'ouvrir à Hangzhou, à l'est du pays, un établissement qu'elle qualifie d'"hôtel du futur". Une grande partie des tâches habituellement effectuées par des humains est remplacée par des machines.

La mutation technologique de l'hôtellerie vient de franchir une nouvelle étape. Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba se lance à la conquête de ce secteur avec l'ouverture de son "hôtel du futur". Les clients du FlyZoo, à Hangzhou à l'est de la Chine, vont beaucoup plus dialoguer avec des machines que des humains. L'usage de l'intelligence artificielle est développé à chaque étape du séjour.

Livraison en chambre par robot

L'hôtel de 290 chambres, réparti sur neuf étages, n'a même pas de réception. Dans un coin du hall, dix machines d'enregistrement sont en libre-service. L'identification des invités se fait grâce à la reconnaissance faciale et à un "scan" de son passeport. Il est possible de terminer le processus d’enregistrement en utilisant une application de smartphone.

L'ouverture de l'ascenseur et des portes se fait par reconnaissance faciale. Les différents services proposés dans les chambres se débloquent avec des outils connectés. Des petits robots peuvent même transporter des commandes de restauration. 

Les créateurs de l'établissement assurent que l'utilisation intensive de l'intelligence artificielle ne vise pas à la disparition totale de personnel mais servirait à gagner du temps. Toutefois, le recours à des machines permettrait de diviser par deux le personnel humain, et donc, d'optimiser les profits. La nuit est facturée 177 euros (1399 yuans) soit un peu plus que des hôtels de standing similaire dans le même quartier.

Elise Maillard avec Enex