BFM Eco

La justice japonaise a confisqué le passeport et le téléphone de la femme de Carlos Ghosn

Carole Ghosn, femme de l'ex-patron de Renault Nissan, aurait vu son téléphone et son passeport confisqués.

Carole Ghosn, femme de l'ex-patron de Renault Nissan, aurait vu son téléphone et son passeport confisqués. - Behrouz MEHRI / AFP

Carole Ghosn, femme de l'ex-patron de Renault Nissan de nouveau arrêté au Japon ce jeudi, a vu son passeport et son téléphone confisqués par les procureurs.

Retour en prison mouvementé pour Carlos Ghosn. L'ex-patron de Renault-Nissan a de nouveau été arrêté ce jeudi matin après de nouveaux soupçons de malversations financières. Sa femme, Carole Ghosn, aurait vu son passeport et son téléphone confisqué, indique Reuters.

"La femme de Ghosn était avec lui lors de son arrestation. Ils ont donc confisqué son passeport et son téléphone portable", a déclaré Junichiro Hironaka, qui dirige l'équipe de défense de Carlos Ghosn. "Sa femme n'est pas une suspecte... c'est impardonnable", a-t-il expliqué.

A l'antenne de BFMTV, Jean-Yves Le Borgne, avocat français de Carlos Ghosn à l'antenne de BFMTV, avait laissé entendre que Carole Ghosn aurait elle aussi été arrêtée ce jeudi matin. Un élément surprenant alors qu'a priori aucune charge ne pèse contre elle .Selon nos informations, l'épouse de Carlos Ghosn n'aurait toutefois pas été interpellée.

Cette quatrième arrestation de Carlos Ghosn en quelques mois, "extrêmement rare" selon la chaîne publique NHK, intervient alors que le magnat de l'automobile, libéré sous caution début mars après plus de 100 jours en détention, avait annoncé mercredi via Twitter qu'il prévoyait une conférence de presse le 11 avril.

Julien Bonnet