BFM Business

Hollande va vendre son choc de simplification aux entreprises

François Hollande, lors des ses voeux le 31 décembre, a beaucoup promis aux entreprises.

François Hollande, lors des ses voeux le 31 décembre, a beaucoup promis aux entreprises. - -

En déplacement à Toulouse ce jeudi 9 décembre, François Hollande va détailler les mesures de simplification administrative promises dans le cadre de son pacte de responsabilité. Mais concrètement, quelles sont les attentes des entreprises?

Comme il l'a rappelé lors de l'annonce de son pacte de responsabilité, le 31 décembre, François Hollande veut libérer les entreprises de leur fardeau administratif et réglementaire afin de relancer la création d'emplois. Ce 9 janvier, il doit profiter d'une table ronde organisée avec des chefs d'entreprises à Toulouse, dans les locaux de l'avionneur ATR, pour détailler davantage les mesures envisagées.

Fiches de paie simplifiées, déclarations uniques, délais d'autorisations administratives raccourcis, tous les secteurs devraient être concernés. Du côté des entreprises, les attentes en la matière sont nombreuses.

"Le chef d'entreprise a trop souvent l'impression de dire ou d'écrire plusieurs fois les mêmes chiffres, de répondre plusieurs fois aux mêmes questionnements", explique Joseph Zorgniotti, le président de l'ordre des experts comptables, qui a été associé à la réflexion menée par le gouvernement. Unifier les déclarations fait donc partie des demandes prioritaires.

Les Français d'accord avec la simplification

Tout comme la mise en place d'un cadre réglementaire claire et stable. "Le chef d'entreprise a besoin de savoir dans quel univers il vit. Il a besoin d'un univers fait de stabilité, il a besoin de savoir que, lorsqu'il lance un projet il n'y a pas de problème de rétroactivité ", détaille le président de l'Ordre des experts comptable.

Il ajoute également que les entrepreneurs souhaitent être confortés dans leur rôle de décideur et pouvoir affirmer leur sens des responsabilités sur la gestion de leurs entreprises et ainsi faire ce qu'ils savent faire : développer leurs activités et ainsi créer des emplois.

Les Français semblent d'ailleurs d'accord sur ces points avec les chefs d'entreprise. Selon le baromètre BVA/BFM publié ce 9 janvier, 74% des personnes interrogées (contre 19%) se déclarent favorables à la "simplification des procédures de création d'entreprises" en raison de leur impact positif sur l'économie française.

|||sondage|||1532

C.C.