BFM Business

Goodyear Amiens : bientôt un repreneur ?

-

- - -

Selon Arnaud Montebourg, l’américain Titan pourrait être intéressé pour reprendre une partie de l’activité de l’usine Goodyear d’Amiens Nord. Plus de 300 emplois pourrait être sauvés, mais les deux géants du pneu n’ont pas confirmé.

Peut-être un peu d’espoir pour les salariés de l’usine Goodyear d’Amiens Nord. Le fabricant de pneus américain Titan serait prêt à reprendre plus de 300 emplois sur le site, a annoncé lundi Arnaud Montebourg, un retour surprise qu'aucun des deux groupes n'a confirmé jusqu'ici. « Maurice Taylor et Titan ont fait il y a plusieurs semaines une offre de reprise partielle de l'activité. C'est le retour de Titan dans le dossier Goodyear », a déclaré le ministre du Redressement productif. « C'est une proposition de reprise de 333 emplois sur le site d'Amiens dont le maintien sera garanti pendant quatre ans », a-t-il détaillé.
Maurice Taylor, PDG de Titan, serait prêt à investir « en tout une centaine de millions de dollars et 40 millions minimum sur le site », a précisé Arnaud Montebourg. « Cette proposition a été faite via ses avocats et il l'a confirmé lui-même », a-t-il ajouté.

« Je ne suis au courant de rien », répond le patron de Titan

Mais du côté américain, les choses ne semblent pas aussi avancées. Maurice Taylor a ainsi botté en touche. « Je ne suis au courant de rien en relation avec votre pays de vins formidables et de belles femmes », a-t-il répondu.
« Je ne suis qu'un vieil homme », « je ne parle pas français », a éludé l'industriel, qu'une polémique avait opposé à Arnaud Montebourg après des propos au vitriol sur les ouvriers français dans un courrier adressé au ministre en début d'année.
Egalement sollicitée par l'AFP, la direction de Goodyear a pour sa part indiqué en fin d'après-midi n'avoir « reçu aucune nouvelle offre » de reprise d'Amiens-Nord.
Dans tous les cas, une reprise potentielle ne pourrait être mise en œuvre qu'après l'application d'un plan social à Amiens Nord qui est pour l'instant bloqué par des procédures judiciaires, a expliqué Arnaud Montebourg.

Le titre de l'encadré ici

|||>> Goodyear : croyez-vous à la reprise par Titan ?

Le titre de l'encadré ici

|||

Amiens Nord : le point sur la situation :

Goodyear a annoncé en début d'année la fermeture du site d'Amiens Nord, qui emploie près de 1 200 salariés, avec un plan social à la clé. Sa direction avait justifié cette décision par la mauvaise santé du marché européen du pneus de tourisme et "cinq années de négociations infructueuses" pour sauver le site menacé depuis 2008.

La rédaction avec AFP