BFM Business
Entreprises

Face à la flambée des coûts, Bonduelle "va continuer" à demander des hausses de prix

Le directeur général du groupe Bonduelle estime que "tous les acteurs de la chaîne doivent prendre leur part" face à l'inflation.

Invité sur BFM Business ce jeudi, le directeur général du groupe Bonduelle, Guillaume Debrosse, a justifié les hausses de prix décidées ces derniers mois par "l'inflation qui touche à la fois l'énergie, les prix agricoles, les emballages et les salaires". "Une situation qu'on n'avait pas connue depuis 25 ans", a-t-il dit. 

Selon lui, "le niveau d'inflation est tel qu'on ne peut pas être les seuls à le supporter sur nos épaules. Tous les acteurs de la chaîne doivent prendre leur part". "On doit augmenter nos prix et on va continuer parce qu'on est sur une telle inflation qu'il nous faut la répercuter sur les clients", a-t-il martelé. 

Mener des négociations avec les distributeurs "tant que nécessaire"

Reste à s'accorder avec les distributeurs, plutôt frileux à l'idée d'accepter de fortes hausses de prix lors des négociations commerciales.

"Mais on a trouvé des accords à chaque fois. Je crois en l'intelligence de nos parties (...). On doit aller de l'avant. On a du rouvrir les négociations en cours d’année et on le fera tant que nécessaire", a déclaré Guillaume Debrosse. 
https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco