BFM Business
Entreprises

Exotec lève 335 millions de dollars et devient la 25e licorne française

La start-up Exotec, qui conçoit des robots pour les acteurs du e-commerce, est la première licorne française industrielle.

Après une levée de fonds de 335 millions de dollars menée par Goldman Sachs aux côtés de Bpifrance, via son fonds Large Venture, la start-up nordiste Exotec, désormais valorisée 2 milliards de dollars, est devenue ce lundi la première licorne industrielle française. Après Payfit, Ankorstore ou Qonto, cette nouvelle levée permet de surcroît à la France de franchir le cap des 25 licornes, trois ans avant l'objectif fixé par Emmanuel Macron.

Créée en 2015 par Romain Moulin et Renaud Heitz, Exotec conçoit des robots permettant d’optimiser la préparation de commandes des acteurs du e-commerce.

"Vous avez énormément d’articles dans un entrepôt. Si vous voulez rassembler les différents articles les uns avec les autres pour confectionner une commande, à pied il faudrait pousser des caddies sur plusieurs kilomètres. Là, les robots vont prendre les articles et vous les apporter", a détaillé ce lundi sur BFM Business Renaud Heitz.

500 ingénieurs recrutés d'ici 2025

Depuis le début de son activité, la jeune pousse a vendu 2500 robots entièrement conçus et assemblés en France, en particulier sur son site de Croix (Nord). Elle équipe aujourd’hui 50 entrepôts pour une trentaine de marques à l’international, mais son premier client reste Cdiscount.

Avec ce passage au statut de licorne, Exotec - qui réalise 75% de son chiffre d’affaires à l’étranger - souhaite accélérer son expansion internationale et devenir le leader mondial de la robotique logistique. Pour y parvenir, la start-up qui compte aujourd’hui 370 collaborateurs entend recruter pas moins de 500 ingénieurs en Recherche et Développement d’ici trois ans.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco