BFM Business

Euronext et SIX Group veulent s'emparer de la Bourse de Madrid

-

- - AFP

Après avoir définitivement mis la main sur la Bourse d'Oslo au printemps dernier, l'opérateur boursier paneuropéen Euronext s'intéresse donc (de nouveau) de près à la Bourse de Madrid. La Bourse de Zurich également.

Les rumeurs avait été relancées début novembre concernant l'intérêt d'Euronext pour son pendant madrilène. La confirmation est finalement tombée ce lundi. L'opérateur boursier paneuropéen - qui chapeaute déjà les Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne, Dublin et depuis peu Oslo - a confirmé être "actuellement en discussions" avec la Bolsas y Mercados Españoles (BME) de Madrid.

Dans un communiqué succinct, le groupe a toutefois tenu à préciser que ces discussions pouvaient "ou non aboutir à une offre" et que d'autres annonces allaient suivre "s'il y a lieu et en temps voulu".

De son côté, l'opérateur espagnol a également confirmé l'ouverture de "discussions préliminaires" concernant l'acquisition potentielle de la totalité des actions de BME.

Un futur chiffre d'affaires sensiblement augmenté

Euronext, fort de ses près de 1 500 émetteurs cotés qui représentent une capitalisation boursière de 4,3 milliards d'euros à fin septembre 2019, poursuit donc ses prises de contrôle et son expansion. 

Selon Deutsche Bank, cette acquisition devrait augmenter de manière notable le chiffre d'affaires d'Euronext ainsi que son bénéfice net, mais ne devrait offrir que peu de diversification des revenus.

Zurick aussi sur le coup 

Dans la foulée de cette annonce, SIX Group, l'opérateur de la Bourse de Zurich, a également fait part ce lundi de sa volonté de racheter la Bourse de Madrid valorisant l'opérateur espagnol à 2,843 milliards d'euros. Une acquisition que SIX Group, si elle aboutissait, aimerait finaliser dans le courant du premier semestre 2020.

J.C-H avec AFP